PLAN DE VÉRIFICATION AXÉ SUR LES RISQUES 2010-2013

Plans annuels


(Télécharger le rapport)


Sommaire exécutif

Le plan de vérification axé sur les risques (PVAR) de Ressources naturelles Canada (RNCan), d’une durée de trois ans, a été rédigé conformément aux exigences applicables de la Politique sur la vérification interne du Conseil du Trésor qui a été révisée en juillet 2009, aux directives et aux lignes directrices connexes, ainsi qu'aux normes professionnelles de l'Institut des vérificateurs internes. Il comprend les projets de vérification interne pour la période triennale de 2010‑2011 à 2012‑2013.

Le contexte de planification

Depuis que le Conseil du Trésor a adopté en 2006 la Politique sur la vérification interne, la Direction de la vérification s'emploie, et ce depuis les 3 dernières années, à mettre en place une approche formelle plus systématique et transparente pour planifier les projets de vérification axés sur le risque. Pour élaborer le plan de vérificationNote de bas de page 1, elle a eu recours aux mêmes principes que ceux qu'elle avait utilisés au cours des deux années précédentes. S'inspirant de ses travaux antérieurs, elle a continué à raffiner son approche chaque année en y apportant des améliorations, conformément aux indications données aux dirigeants principaux de vérification (DPV) par le Conseil du Trésor. Sa méthodologie de planification de la vérification est similaire à celle du Bureau du contrôleur général (BCG), qui est basée sur le guide de planification fourni par la section de la vérification interne du Bureau du contrôleur général.

Tous les projets de vérification ont fait l'objet d'une discussion avec la haute direction et le Comité de vérification, particulièrement sur les projets prévus pour 2010‑2011 (le premier exercice du plan triennal de vérification), étant donné que les projets prévus pour les deux autres exercices seront réévalués chaque année. La haute direction et le Comité de vérification ont confirmé que les priorités gouvernementales et ministérielles seront mises sur les vérifications prévues.

Le rapport de la ronde VII de l’évaluation fondée sur le Cadre de Responsabilisation de Gestion (CRG) de 2009, qui a été présenté en avril 2010, contient des suggestions pour améliorer le plan de vérification. Les points faibles qui ont été démontrés pour le plan de vérification de 2009‑2012 sont les suivants : les résultats du processus d'évaluation du risque ne sont pas clairement démontrés; les renseignements supplémentaires sur les ressources ne sont pas donnés; et le Bureau du contrôleur général a reçu le plan en retard. La Direction de la vérification estime qu'elle a réglé ces trois problèmes dans le rapport de l'exercice en cours.

Tout le cycle de planification a fait l'objet d'un examen de la qualité pour s’assurer que le plan de vérification :

  • est axé sur le risque;
  • correspond aux priorités en matière de vérification et de gestion;
  • est examiné par la haute direction et le Comité de vérification;
  • est principalement axé sur l'obtention d'une assurance pour les processus de gestion du risque, de contrôle et de gouvernance;
  • est pluriannuel;
  • traite des risques et des vérifications internes indiqués par le contrôleur général dans le cadre des vérifications à l’échelle du gouvernement;
  • il appuie le rapport annuel d’assurance du Dirigeant principal de la vérification qui porte sur les processus ministériels de gestion du risque, de contrôle et de gouvernance.

Processus de planification de la vérification

L'univers de vérification interne de RNCan est le point de départ du processus de sélection axé sur le risque. Cet univers représente toutes les activités de vérification possibles et compte un certain nombre d'entités vérifiables. La Direction de la vérification s'est servie de l'Architecture des Activités de Programme (AAP) du Ministère pour évaluer l'intégralité de l'univers de vérification.

La prochaine étape est de donner la priorité à l’univers de vérification axé sur l’évaluation du risque liée à la vérification.  C’est un processus à deux phases qui consiste à établir des priorités préliminaires et finales.  Pour établir les priorités préliminaires, il faut notamment tenir des consultations préparatoires auprès de la direction, examiner l'information ministérielle disponible sur le risque par exemple le Profil de risque ministériel (PRM), la dernière évaluation fondée sur le Cadre de responsabilisation de gestion (CRG), l'examen stratégique, la planification des activités, le Rapport sur les plans et priorités (RPP), les priorités du Ministère et du gouvernement, ainsi que les états financiers les plus récents, et tenir compte d'autres considérations telles que les résultats des vérifications précédentes (tant internes qu'externes).

D'autres facteurs ont été pris en considération, entre autres les demandes de la haute direction, les avis et les recommandations du Comité ministériel de vérification (CMV); les vérifications obligatoires telles que les vérifications horizontales menées par le Bureau du contrôleur général; les vérifications qui découlent du Plan d'action économique du Canada annoncé dans le budget 2009; les vérifications prévues par d'autres fournisseurs d’assurance.

Enfin, le plan de vérification préliminaire est remis aux membres du Comité ministériel de vérification à des fins d'examen et recommandé au sous-ministre pour son approbation.

Le diagramme suivant présente les quatre principales phases du processus de sélection qui mène à l'élaboration d'un solide plan de vérification axé sur le risque.

 

Analyse du contexte

  • Priorités du gouvernement
  • Priorités du Ministère
  • Risques organisationnels
  • Examen stratégique
  • Planification des activités
  • Évaluation fondée sur le CRG
  • Consultation de la direction

Autres considérations

  • Exigences de base en matière de vérification Rapport annuel de certification du DPV
  • Priorités obligatoires
  • Vérifications des organismes centraux Vérifications internes précédentes de RNCan
  • Temps écoulé depuis la dernière vérification
  • Capacité de la Direction de la vérification

Établissement des priorités

  • Discussions finales avec la haute direction
  • Demandes de la haute direction
  • Demandes du Comité de vérification
  • Accent mis sur les projets de vérification proposés pour la première année
 

Les résultats de la planification

Au total, près de 30 nouveaux projets de vérification interne « hautement prioritaires » sont prévus pour les trois prochains exercices. Le tableau suivant présente le nombre de nouveaux projets de vérification interne prévus pour chaque exercice, le nombre de projets de conseils  spéciaux, le nombre de vérifications prévues pour 2009‑2010 qui ont été reportées et le nombre de vérifications horizontales menées par le Bureau du contrôleur général.
Vérification 2010-2011 2011-2012 2012-2013
Vérification fondamentale reliée aux programmes de subventions et de contributions (S-C) 3 2 1
Vérification fondamentale reliée aux finances 4 3 3
Vérification fondamentale reliée à la gestion de l’information et de la technologie de l'information (GI‑TI) 1 3 4
Autres projets de vérification 1 3 1
NOUVEAUX PROJETS DE VÉRIFICATION INTERNE   SOUS TOTAL 9 11 9
Projets conseils spéciaux 3 2 2
Vérifications de 2009-2010 reportées 4 0 0
Vérifications horizontales menées par le BCG 2 2 2
TOTAL 18 15 13
Les tableaux suivants présentent la liste des projets de vérification de 2009‑2010 qui ont été reportés ainsi que la liste des nouveaux projets de vérification interne « hautement prioritaires » pour les exercices de 2010‑2011, 2011-2012 et de 2012-2013.
Vérifications de 2009-2010
reportées
écoÉNERGIE pour les biocarburants
Préparation et présentation des états financiers
Comptes à recevoir et gestion des revenus
Sécurité physique
 
2010-2011 Vérification horizontale des paiements de transfert (programmes S‑C)
Programme d'écologisation des pâtes et papiers (PEPP) – Production de liqueur noire
Fonds pour l'énergie propre
Présentation des états financiers (actif) – Investissements
Paie et avantages sociaux – Temps supplémentaire, vacances et autres avantages
Gestion des biens – Biens immobiliers et parc automobile
Services professionnels – Dépenses de fonctionnement
Système SAP (planification et exécution du projet Felix)
Programme d'infrastructure accéléré (Phase II – mise en oeuvre)Note de bas de page 2
 
2011-2012 Gestion des dépenses (réallocations de l'examen stratégique)
Mise en oeuvre de Felix
Initiative écoÉNERGIE sur la technologie
Gestion de la continuité des opérations
Gestion d’informations détenues
CANMET – Laboratoire de la technologie des matériaux : déménagement
UNCLOS (Convention des Nations unies sur le droit de la mer)
GEM (Géocartographie de l'énergie et des minéraux)
Passif environnemental
Planification stratégique
Dépenses de fonctionnement (transport, information, locations, et réparations et entretien)
 
2012-2013 écoÉNERGIE pour l'électricité renouvelable
Gestion de l'identité et de l'accès (lois sur la protection des renseignements personnels et l'accès à l'information, contrôle de l'identification et du mot de passe des utilisateurs)
Budgétisation et prévision
Administration et sécurité des serveurs
Contrôle des systèmes et des applications (RH, paie, approvisionnement)
Intérêts et paiements de transfert (Hydrocarbures extracôtières)
Information et intervention liées aux catastrophes naturelles
Prêts et avances
Infrastructure et gouvernance de la TI

Pour préparer le plan de vérification, la Direction de la vérification a estimé la capacité totale en ressources disponibles et l'a attribuée à toutes les activités de la direction en s’inspirant de son expérience passée. Elle a estimé que pour l’exercice 2010‑2011, compte tenu du budget disponible pour les ressources internes et externes, elle disposait d'une capacité totale d'environ 4 700 jours‑personnes pour 26 postes professionnels (c.­à­d. pour le temps de vérification uniquement, à l'exclusion des congés et du temps d'administration, des activités de perfectionnement professionnel et de la formation linguistique).


Télécharger le rapport

Version imprimable [PDF, 69.7 Ko]

Pour consulter les fichiers Adobe Acrobat®, il faut les télécharger et installer le logiciel Acrobat Reader® version gratuit fourni par Adobe Systems Incorporated  (site anglais).