Language selection

Recherche

Produire un impact dans Tech propre

Les concepts de six Canadiennes ont été retenus dans le cadre du Défi des femmes en tech propres. Le grand prix : 1 million de dollars pour mettre sur pied une nouvelle entreprise de tech propres.

Le gouvernement du Canada a créé l’initiative Impact Canada lors du budget 2017. L’initiative introduit des récompenses, des défis et d’autres approches innovatrices de programmes et de politiques pour aider à surmonter les plus importants défis du Canada. Dans le cadre de l’initiative Impact Canada, Ressources naturelles Canada a investi 75 millions de dollars sur une période de quatre ans dans une série de cinq défis sur les technologies propres dans le cadre du programme Impact Tech propre.

Quatre défis ont été lancés en 2018 : Le défi des femmes en tech propres, le défi Visez haut cherchant des options de biocarburant, le défi Branchés sur l’avenir sur les réseaux électriques intelligents et le stockage de l’énergie, ainsi que le défi À tout casser! Défi à la recherche de solutions innovatrices en matière de mines vertes.

Un cinquième et dernier défi, Impact Tech propre, axé sur la réduction de la dépendance au diesel dans les collectivités nordiques et éloignées est encore en cours d’élaboration.

Le concept novateur d’Alexandra Tavasoli (Ontario) – un procédé de conversion des gaz à effet de serre en combustible – compte parmi les six projets finalistes du Défi des femmes en tech propres.

Bien que chaque défi soit unique, tous sont bien définis par une collaboration étroite avec les intervenants alors que les approches fondées sur les défis peuvent faire progresser et dégager des solutions novatrices à des enjeux sociaux et technologiques urgents.

Bien que la conception de chaque défi soit différente, tous cherchent à être aussi inclusifs que possible d’un large éventail d’innovateurs qui peuvent présenter des solutions uniques et plus globales qui autrement dépassent les limites de la programmation gouvernementale traditionnelle. Cette inclusivité élargie est la clé et il s’agit de la raison pour laquelle RNCan a basé son approche sur une philosophie de « cocréation » lors de la conception des défis.

« Je suis très fier de l’approche de cocréation pour la conception des défis, laquelle fait en sorte les intervenants participent à partir du début et ont un incitatif à participer aux défis. Cela crée une collectivité forte au sein de laquelle la collaboration et l’innovation peuvent croître. »
- Nicholas Charney, Gestionnaire,
Gestionnaire, politiques stratégiques

En pratique, cette philosophie de cocréation s’est manifestée sous forme de contacts réguliers avec les intervenants de différents secteurs, de discussions ouvertes sur des obstacles particuliers et d’explorations en commun de voies prometteuses pour les surmonter. Cela a permis à RNCan d’intégrer l’expertise d’intervenants, des ressources et une portée pour mieux définir les paramètres de conception et des résultats ambitieux, mais réalisables. Cela a également forcé une plus grande collaboration interministérielle, car les domaines des défis transcendent les traditionnelles responsabilités ministérielles et rassemblent de plus vastes collectivités. En intégrant les entrées des intervenants au tout début, RNCan a géré pour s’assurer que ses défis sont de conception progressive, prototypés et testés de sorte que des participants potentiels voient un rôle pour eux-mêmes et que les incitatifs financiers sont étalonnés de manière appropriée pour susciter l’intérêt.

Comme les prix ne sont distribués qu’à ceux qui satisfont les critères des défis, même une plus grande activité est exploitée par une concurrence parmi les défis pour faire progresser les enjeux. Par exemple, par le Défi des femmes en tech propres, six femmes ont été sélectionnées pour transformer leurs technologies propres en entreprises rentables. Alors que le projet le plus prometteur recevra le prix final à la fin du défi, les cinq autres projets, ainsi que certains des demandeurs qui n’ont pas été sélectionnés, auront l’occasion d’attirer des investissements et un soutien grâce à leur profil amélioré par leur participation aux défis.

Le ministre Sohi annonçant le lancement du défi Visez haut au Musée de l’aviation de l’Alberta, à Edmonton

Cette approche intersectorielle visant à promouvoir les technologies propres appuie les efforts du Cadre pancanadien sur les changements climatiques et les défis appuient individuellement les priorités gouvernementales comme l’égalité des sexes, les engagements internationaux comme Mission Innovation et la collaboration avec le Royaume-Uni.

L’initiative Impact Canada appuie l’engagement du gouvernement dans des programmes axés sur les résultats et dans la conception et la prestation de politiques, et contribue aux objectifs de l’expérimentation. Finalement, les meilleurs éléments de ces défis seront intégrés aux programmes généraux de croissance propre.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :