Évaluation rapide du risque de dangers naturels

Au Canada, des dangers météorologiques et géologiques graves ont lieu chaque année et causent des dommages considérables ainsi que des pertes économiques. Les prises de décision fondées sur les connaissances en matière de prévention, d’état de préparation et de réponse par les agences municipales et gouvernementales sont critiques à l’accroissement de la résilience à ces évènements.

image

Figure 1: Exemple de carte illustrant les pertes économiques qui résulteraient d’un tremblement de terre de magnitude 7. Les pertes sont estimées pour des polygones représentant des zones de recensement. La grande région en rouge correspond à l’épicentre du séisme.

Le programme Géoscience pour la sécurité publique de RNCan a reconnu les grands défis pour les intervenants locaux en matière de sécurité publique d’accéder aux connaissances et résultats sur les évaluations du risque, de les comprendre et de les communiquer. En fait, on retrouve un vaste éventail de logiciels et d’outils sophistiqués pour évaluer les répercussions négatives découlant des dangers naturels, mais ils nécessitent tous que leurs utilisateurs possèdent des connaissances spécialisées des sciences géotechniques, des ordinateurs et des systèmes d’information géographique. Il s’agit d’un ensemble plutôt rare de compétences.

L’objectif de ce projet était de développer une application conviviale et interactive destinée à une utilisation par les gestionnaires de mesures d’urgence et les premiers répondants canadiens pour rapidement analyser, évaluer et visualiser les risques potentiels de tremblements de terre et d’inondations dans leur collectivité et ainsi mieux comprendre leur propre exposition et vulnérabilité. Il cherchait également à améliorer la communication entre les scientifiques et les intervenants de la sécurité publique, ainsi qu’à contribuer à l’amélioration de la résilience des collectivités aux dangers des tremblements de terre et des inondations.

« Le développement d’un outil permettant à des non-experts de réaliser leurs propres scénarios complexes de risques de séismes et d’inondations a représenté un important défi de simplification. »
- Miroslav Nastev
Scientifique de recherche, chef de projet, Commission géologique du Canada

Les principaux collaborateurs gouvernementaux ont été Sécurité publique Canada, Sécurité publique du Québec et Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC), ainsi que les gestionnaires de mesures de sécurité des municipalités du sud du Québec et de l’Ontario. L’équipe de recherche multidisciplinaire a analysé et interprété une grande quantité de renseignements scientifiques de partenaires spécialisés, comme le Centre canadien de cartographie et d’observation de la Terre et la commission géologique du Canada de RNCan, ainsi que les renseignements disponibles de plusieurs universités canadiennes, y compris l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), l’École de technologie supérieure, l’Université Western et l’Université de Waterloo.

Le développement de l’application comportait l’identification et l’analyse des données existantes d’Environnement et Changement climatique Canada, du Service canadien d’information sur les risques, de Statistique Canada, du Code national du bâtiment et des municipalités.

image

Figure 2: Les membres de l’équipe scientifique chargée de l’élaboration d’un portail Web pour l’évaluation rapide des risques liés aux catastrophes naturelles. Le chef de projet, Miroslav Nastev, est troisième à partir de la gauche, dans la deuxième rangée.

Le résultat est une application Web qui comble les lacunes de communication entre les experts en risque et les preneurs de décision, dotée de menus déroulants intuitifs accessibles d’un clic d’un bouton, qui peut fonctionner avec des exigences d’entrée minimales pour les utilisateurs. Elle a été conçue pour offrir un guichet unique pour des analyses de risques liés à de multiples dangers et une capacité normalisée à la fois en mode scénario et en mode en temps réel. Les scénarios hypothétiques permettent aux utilisateurs d’élaborer leurs propres analyses de risques pour la préparation de solutions de migration réalistes et durables. L’application permet également une connexion directe au réseau national de sismographes et, rapidement, des mesures de niveaux d’eau et de débit de rivières sont disponibles.

Cette application Web appuie le gouvernement du Canada dans l’accroissement de la sécurité des Canadiens et Canadiennes en générant et en affichant automatiquement les effets potentiels en temps réel de tremblements de terre et d’inondations d’une manière facilement assimilable pour les décideurs dans la gestion des urgences et la communauté de la sécurité publique. À ce moment-ci, les modules sur les tremblements de terre et les inondations sont pleinement fonctionnels, avec comme objectif d’intégrer d’autres dangers comme les forts vents, les feux de forêt et plus.