Fiche d’information sur le bois d’œuvre résineux

Le secteur forestier du Canada

  • Le secteur forestier est une industrie clé, un pilier des régions rurales du pays qui contribue au PIB à hauteur de 22 milliards de dollars (données de 2016)
  • Plus de 200 000 Canadiens travaillent pour l’industrie forestière, dont 9 500 Autochtones (2015)
  • Plus de 170 municipalités rurales tirent une part importante de leurs recettes du secteur forestier
  • Plus de 600 scieries produisent du bois d’œuvre résineux au Canada

Les exportations canadiennes de bois d’œuvre résineux

  • Le Canada exporte du bois d’œuvre résineux dans plus de 140 pays. Il en exporte aujourd’hui pour 1,6 milliard de dollars en Chine, soit 25 fois plus qu’en 2002. Pendant la même période nos exportations vers la Corée du Sud, l’Asie du Sud-Est et le Royaume-Uni ont bondi de plus de 200 %, dépassant les 700 millions de dollars.

Le commerce du bois d’œuvre résineux avec les États-Unis

  • Aux États-Unis, 90 % des maisons sont construites à l’aide de bois d’œuvre résineux. Or, la production intérieure ne répond qu’à 70 % de la demande. Le reste est importé presque entièrement du Canada.
  • Les États-Unis sont la première destination des exportations de produits forestiers du Canada (18 milliards de dollars américains en 2016)
  • Selon les calculs de la National Association of Home Builders des États-Unis, une augmentation de 1 000 $ US du coût d’une maison neuve empêche plus de 150 000 Américains et leurs familles d’accéder à la propriété
  • Depuis 2005, des entreprises canadiennes ont investi plus de 5 milliards de dollars américains dans le secteur forestier des États-Unis
  • Aux États-Unis, le secteur de la construction résidentielle emploie 3,8 millions d’Américains. L’imposition de droits pourrait y compromettre quelque 8 000 emplois et faire perdre des millions de dollars en salaires
  • Le Canada est le principal acheteur des produits forestiers de 27 États américains (7,2 milliards de dollars américains en 2016)