Les communautés géospatiales et le GéoSecrétariat canadien

Les communautés géospatiales et le GéoSecrétariat canadien

Le GéoSecrétariat canadien, au sein de la Division de GéoConnexions de Ressources naturelles Canada, rassemble des producteurs et utilisateurs d’information géospatiale dans l’ensemble du secteur de la géomatique et de l’observation de la Terre au Canada, notamment les gouvernements, l’industrie, les universités, les associations professionnelles et les organisations non gouvernementales. Le rôle de GéoSecrétariat est de favoriser la coopération entre ces groupes afin de créer ensemble les normes, les couches de données, les systèmes et les technologies qui composent l’Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG), le fondement géographique du Canada.

Le GéoSecrétariat favorise également les liens avec les objectifs plus larges de la communauté géomatique et les priorités du gouvernement du Canada, et entreprend des activités de sensibilisation et d’éducation visant à promouvoir et soutenir l’intégration et l’utilisation de l’ICDG.

Le GéoSecrétariat canadien fournit activement la coordination et le soutien aux comités suivants :

Comité fédéral de géomatique et d’observation de la Terre

Le Comité fédéral de géomatique et d’observation de la Terre (CFGOT) est un comité qui met l’accent sur ce qui suit :

  • faire preuve d’un leadership proactif pangouvernemental en vue de l’établissement des priorités en matière de géomatique et d’observation de la Terre et leur application afin d’appuyer les priorités du gouvernement, la prise de décision et l’avantage concurrentiel du Canada;
  • améliorer collectivement la réactivité, l’efficacité et la durabilité des infrastructures fédérales consacrées à la géomatique et à l’observation de la Terre.

Les membres du CFGOT proviennent de 21 ministères et organismes fédéraux qui sont des producteurs ou des consommateurs de données géospatiales, ou qui ont un intérêt dans les activités, les exigences et les infrastructures liées à la géomatique.

Le CFGOT soutient l’Initiative de la plateforme géospatiale fédérale, un environnement Internet collaboratif constitué de données géospatiales, d’applications et de services faisant autorité qui permettront de gérer spatialement l’information la plus pertinente du gouvernement, ainsi que d’analyser et d’afficher cette information afin de permettre d’améliorer l’aide à la prise de décisions en fonction des priorités gouvernementales. De plus, la plateforme permettra d’offrir publiquement des données géospatiales accessibles et réutilisables et des services de visualisation pour favoriser l’innovation et assurer de meilleurs services aux Canadiens.

Commission de toponymie du Canada

La Commission de toponymie du Canada (CTC) est un organisme national de coordination qui tient des registres officiels et fournit des conseils d’experts portant sur des décisions, des normes, des principes, des procédures et des changements à travers le temps relativement aux noms des localités du Canada. La CTC est formée de 32 membres. Les provinces et territoires sont tous représentés, de même que divers ministères fédéraux concernés par la cartographie, les archives, la défense, la traduction, les réserves indiennes, les parcs nationaux et les statistiques. Le président de la CTC est nommé par le ministre des Ressources naturelles.

Le CTC tient à jour la Base de données toponymiques du Canada, la base de données officielle des localités du Canada créée à partir des politiques normalisées pour le traitement des noms et de la terminologie communs aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

Conseil canadien de géomatique

Le Conseil canadien de géomatique (COCG) est un organisme gouvernemental fédéral-provincial-territorial coopératif qui fait progresser les activités géomatiques d’intérêt commun, et facilite la collecte de données, l’interopérabilité et l’intégration entre les administrations.

Le COCG élabore et approuve les données nationales et les normes d’échange de données qui permettent l’échange d’informations et d’expertise technique entre les gouvernements et les défenseurs de l’utilisation des données et de l’information géospatiales dans l’amélioration des politiques et de la prise de décision. Ses principales initiatives couronnées de succès sont la création de l’ICDG et la collection des produits GéoBase qui ont fait du Canada un chef de file mondial dans le secteur de la géomatique.

Table ronde de la communauté canadienne de géomatique

La Table ronde de la communauté canadienne de géomatique est un forum pluri-intervenants pour un dialogue ouvert sur ​​les questions et les préoccupations qui touchent les activités et les pratiques professionnelles dans le secteur de la géomatique. Elle est représentative d’organisations couvrant le secteur de la géomatique, notamment : les paliers de gouvernements fédéral, provincial et territorial, les entreprises du secteur privé, les universités, les organisations non gouvernementales, les associations professionnelles, et les consommateurs de données et de services géospatiaux.

En entreprenant l’élaboration collaborative d’une stratégie pancanadienne de géomatique - avec le partage des responsabilités pour la mise en œuvre - la Table ronde vise à améliorer la productivité, la compétitivité et la viabilité du secteur et à accroître la compréhension de l’utilisation et de la valeur de la géomatique afin de profiter aux Canadiens sur le plan social, économique et environnemental.

Activités internationales

Le GéoSecretariat canadien coordonne également l’élaboration des positions officielles du Canada sur les noms géographiques et la gestion de l’information géospatiale à l’appui des délégations canadiennes aux :