La Base de données toponymiques du Canada (BDTC) - son histoire

Dans la Base de données toponymiques du Canada (BDTC) située à Ressources naturelles Canada, nous entreposons des enregistrements toponymiques pour les lieux habités et les entités physiques du Canada. Presque 350 000 toponymes du total des données  toponymiques sont reconnus par la Commission de toponymie du Canada (CTC) aux fins d’usage officiel au Canada. Par exemple, ces toponymes sont utilisés sur des cartes topographiques et hydrographiques, et dans des textes. Environ 12% de ces enregistrements sont en fait des noms de lieux habités et de zones administratives; 60% sont des entités hydrographiques (p. ex. lacs, rivières, baies), et 21% sont des entités de terrain (p. ex. montagnes, caps, vallées). Le reste comprend des entités artificielles ou autre type d’entité.

Le plus petit nombre de toponymes se retrouve à l’Île-du-Prince-Édouard  (moins de 2 000) et le plus grand nombre est au Québec (plus de 100 000). Depuis 1994, la BDTC est la source des recherches toponymiques sur l’Internet. Pendant plusieurs années, des fichiers de produits toponymiques normalisés étaient disponibles à la vente pour les clients qui les désiraient aux fins d’usage  cartographique, d’application de bases de données ou tout autre besoin.  Maintenant, on peut se procurer un nombre de fichiers toponymiques numériques sans frais par l’entremise du portail GéoGratis.

Pour plus de renseignements concernant produits données numériques.