Au sujet de la base de données toponymiques du Canada

Vous pouvez accéder à environ 350 000 noms géographiques approuvés et entreposés dans la Base de données toponymiques du Canada (BDTC), la banque nationale des noms géographiques officiels du Canada. Ces noms sont autorisés par la Commission de toponymie du Canada (CTC) par l’entremise de ses représentants provinciaux, territoriaux et fédéraux.

En plus, vous pouvez consulter :

  • 37 000 noms anciennement approuvés d’intérêt historique
  • 3 500 noms d’entités sous-marines

Il y a plusieurs façons d'interroger nos noms sur Internet. Sur le menu de gauche, un utilisateur peut accéder à notre Recherche de toponymes, nos fichiers de Données numériques, et nos Outils et applications. Alternativement, les noms officiels sont disponibles sur le service Toporama - Outil cartographique de RNCan. Et également à l'aide de logiciels SIG commerciaux ou gratuits avec lesquels on peut accéder à nos services Web.

Voici les attributs publiés pour chaque nom géographique.

ATTRIBUTS DES NOMS

Jusqu'à quatorze champs de la BDTC peuvent être affichés pour chaque nom géographique obtenu de notre Recherche de toponymes ou nos Outils et applications :

  1. Toponyme - Nom de l’entité géographique :
    • À jour : Pour la plupart des toponymes, il n’y a qu’une seule forme officielle. Toutefois, certains toponymes sont représentés sur les cartes fédérales dans les deux langues officielles du Canada. La liste suivante vous donne un bref aperçu de ces catégories toponymiques :
    • Historique : Un certain nombre de noms, anciennement officiels, ont été remplacés au cours des années par d’autres noms (« à jour ») ou ont simplement perdu leur caractère officiel pour devenir des toponymes historiques.
    • Sous-marin : Vous trouverez ici 3 500 noms officiels d’entité sous-marines d’intérêt pour le Canada. Chaque entrée contient le genre d’entité, la latitude, la longitude et le numéro de la carte topographique ou hydrographique.
  2. Statut - Indique si le nom est officiel, remplacé, révoqué, en parallèle, équivalent, une variante non-officielle, ou un nom pan-canadien.
    Province ou territoire - Indique la province ou le territoire où se trouve l'entité. Si une entité s'étend sur plusieurs provinces et territoires, il y a une entrée pour chaque province et territoire où le nom est adopté.
  3. Catégorie d’entité - Les noms géographiques qui vous sont accessibles sont regroupés dans les catégories données ci-dessous. Les catégories sont définies ici. Si vous sélectionnez le genre d’entité comme ordre de triage lors d’une recherche, les entrées toponymiques suivront l’ordre séquentiel suivant :
    1. Province
    2. Territoire
    3. Ville (City)
    4. Ville (Town)
    5. Village
    6. Hameau
    7. Autre zone municipale / de district - agglomérations majeures
    8. Autre zone municipale / de district - divers
    9. Lieu non organisé
    10. Réserve indienne
    11. Zone géographique
    12. Zone de préservation
    13. Réserve militaire
    14. Cours d’eau
    15. Entité fluviale
    16. Chute
    17. Lac
    18. Source
    19. Mer
    20. Entité maritime
    21. Entité sous-marine
    22. Chenal
    23. Rapide
    24. Baie
    25. Cap
    26. Plage
    27. Haut-fond
    28. Île
    29. Escarpement
    30. Mont
    31. Vallée
    32. Plaine
    33. Caverne
    34. Cratère
    35. Glacier
    36. Forêt
    37. Végétation basse
    38. Divers
  4. Générique - Indique la partie générique du nom (présente dans le nom ou pas), décrivant l'entité. Il y a plus de 1 200 termes génériques définis par la CTC. La définition de chaque générique est disponible dans la section des services.
  5. Lieu géographique - Indique l'unité géographique (ou administrative dans le cas des entrées du Québec) où se trouve l'endroit ou l’entité géographique. Chaque province et territoire possède des unités distinctes.
  6. Latitude / Longitude - Les coordonnées sont données en degrés, minutes et secondes au centre de l’entité, sauf pour les cours d’eau linéaires où les coordonnées représentent l’embouchure. Les secondes sont affichées, si la précision des coordonnées est dans les 30 mètres. Sinon, la précision est de 2 km et seules les minutes sont affichées. Les coordonnées sont également fournies en degrés avec décimales pour faciliter leur copiage et collage dans des applications.
  7. Précision des coordonnées - Seules deux valeurs apparaissent ici, soit 30 m ou 2000 m. Ainsi, la précision du centroïde ou de l'embouchure d'une entité géographique est connue soit dans les 30 mètres ou à 2 km près. Voir aussi l'item no 7 qui précède.
  8. Carte du SNRC ou hydrographique - Dans la plupart des cas, les cartes du Système national de référence cartographique (SNRC) à l’échelle 1/50 000 sur lesquelles se trouvent l'entité sont données. Dans des cas particuliers, la carte du SNRC à l’échelle 1/250 000 ou une carte hydrographique (par ex., C.4803) est fournie.
  9. Échelle pertinente - Permet d'indiquer si oui ou non il est pertinent d'afficher un nom sur une carte en fonction de l'échelle de la carte. Fournie ici est la plus petite échelle de la carte connue à avoir publié le nom, par exemple, 43M, 42M, 15M, 7,5, 6M, 3M, 1M, 250K, 50K ou 25K.
  10. Système de référence (Datum) - Toutes les coordonnées sont données par rapport au système de référence nord-américain de 1983 (NAD83), et ceci au mieux à une seconde d'arc près.
  11. Identificateur de la BDTC - Un code unique formé de cinq lettres et attribué à chaque entrée toponymique dans la BDTC. Veuillez préciser ce dernier si vous demandez des renseignements supplémentaires.
  12. Identificateur d'entité (IDE) - Un code de 32 caractères alphanumériques permettant de joindre ensemble (1) les différentes représentations numériques d'une entité géographique (quelque soit leurs échelles, versions, éditions, sources, projections cartographiques, etc.), ainsi que (2) les divers noms qu'une telle entité peut obtenir avec le temps. L'IDE est une norme nationale approuvée par les agences cartographiques et toponymiques provinciales, territoriales et fédérales. Et cette norme est décrite dans le document Procédure d´assignation d´un Identificateur d´entité (IDE).
  13. Date de décision- la date de la plus récente approbation officielle ou du plus récent changement affectant un nom. La date de la décision est la date à laquelle un nom d'entité ou un nom de lieu est approuvé, modifié, changé dans sa forme, changé pour un autre nom, confirmé, annulé, supprimé, proposé ou non approuvé. Ceci peut se produire par une décision, une législation, une modification du statut des répertoires toponymiques, une première apparition dans un répertoire géographique spécifié ou tout autre reconnaissance par la juridiction en cause.
  14. Date d'entrée en vigueur - Pour les noms approuvés par une législation, la date effective de la législation. Par exemple, pour un changement apporté par la Loi sur les municipalités ou par les lois sur les parcs provinciaux d'une province - l'ordonnance indiquerait la date à laquelle le changement doit prendre effet. Elle peut être la même que la date de décision.
  15. Date d'approbation - la date d'approbation ou de la législation initiale pour un enregistrement particulier. La première date d'approbation peut être établie par une décision, une législation, une modification du statut des répertoires toponymiques, une première apparition dans un répertoire géographique spécifiée ou tout autre reconnaissance par la juridiction en cause. Elle pourrait être la même que la date de décision.
  16. Fournisseur de données - Un hyperlien vers le site Web de l'agence provinciale, territoriale ou fédérale qui est membre de la CTC, qui a approuvé le toponyme, et qui le fournit ici avec ses informations.

JEUX DE CARACTÈRES

Les noms géographiques fournis ici utilisent un codage de caractères de 2 octets appelé Unicode UTF-8. L'encodage UTF-8 permet la représentation de la majorité des langues écrites dans le Monde. Ici c'est utilisé pour l'affichage de tous les accents de la langue française, ainsi que des caractères utilisés dans d'autres pays européens, des caractères spéciaux autochtones ainsi que pour l'écriture syllabique autochtone.

Téléchargement de polices de caractères autochtones: Notez cependant que si un utilisateur demande un de nos formats de sortie spécial: csv, le tableau html, xml, gml ou kml, et si ceux-ci contiennent des caractères spéciaux, et qu'ils ne s'affichent pas dans votre application (par exemple, Notepad, Wordpad, MSWord, MSExcel, SIG, d'autres pages Web, etc.), il faut soit choisir une police Unicode si l'application offre le choix, ou bien télécharger et installer des polices sur le PC. Pour les polices de caractères syllabiques, la police pigiarniq peut être téléchargée. Pour les autres caractères spéciaux autochtones, la police Autochtones sans Serif ou avec Serif doivent être téléchargés.

Où se procurer des renseignements supplémentaires

Pour de plus amples renseignements au sujet de la Base de données toponymiques du Canada (BDTC), veuillez contacter toponymes@rncan.gc.ca.