Noms géographiques de l'Ontario

Hamilton

George Hamilton naquit à Queenston, en 1788, de Robert Hamilton et de Catherine Askin Robertson. Comme il trouvait la vie un peu trop tumultueuse le long de la frontière américaine durant et après le conflit de 1812, il se porta acquéreur en 1815 de 104 ha (257 a) de terrain à l’emplacement de la ville actuelle (1846) à l'extrémité ouest du lac Ontario. Il fut élu à la Chambre d'assemblée du Haut-Canada, représentant la circonscription de Wentworth entre 1820 et 1830.

Source : Rayburn, Alan (1997). Place Names of Ontario,University of Toronto Press, Toronto, pp. 148-149.

Autres sites :

London

En mars 1793, le lieutenant-gouverneur John Graves Simcoe songea à établir la capitale du Haut-Canada au confluent de la rivière La Tranche (qu'il allait lui-même renommée « Thames »), estimant que la ville de Newark(maintenant Niagara-on-the-Lake) était exposée aux attaques américaines. Avant son arrivée au Canada, il avait proposé de nommer le lieu « Georgina» en l'honneur de George III. Or, en explorant le site, il l'appela plutôt« New London » et donna les noms de « Chatham » (d'après la ville anglaise) et d'« Oxford » (maintenant Ingersoll) à des ports situés respectivement en aval et en amont. Lord Dorchester, le gouverneur général, opposa son veto au choix de Simcoe, mais, en revanche, il accepta sa proposition de transporter la capitale à Toronto (renommée « York »plus tard en 1793). Érigée en capitale administrative du district de London, Forks of the Thames accueillit ses premiers occupants en 1826. Le bureau de poste de London avait été créé en 1825 à 5 km à l'ouest de The Forks, pour être déménagé l'année suivante dans cette ville. London fut constituée en corporation en 1855.

Source : Rayburn, Alan (1997). Place Names of Ontario, University of Toronto Press, Toronto, pp. 196-197.

Autres sites :