Noms de lieux autochtones

Au Canada, il existe près de 30 000 noms de lieux officiels d’origine autochtone, et on s’efforce à l'heure actuelle de rétablir les noms traditionnels afin qu’ils reflètent la culture autochtone.

En tant qu’occupants originaux du territoire qui est aujourd’hui le Canada, les peuples autochtones ont nommé les terres où ils vivaient. Lorsque les Européens se sont installés au Canada, ils ont introduit des toponymes issus de leur propre culture et de leur propre histoire. Toutefois, bon nombre de noms de lieux témoignent du patrimoine autochtone, car les colons Européens ont tenté de transposer en anglais ou en français les mots qu’ils entendaient.

Aujourd’hui, lorsque cela est possible, on s’efforce de rétablir les noms traditionnels afin qu’ils reflètent la culture autochtone.

Diversité des noms de lieux autochtones au Canada  

En 2016, on comptait :

  • 23 303 noms autochtones confirmés  
  • 6 272 noms autochtones probables
  • 84 langues ou dialectes autochtones représentés par ces noms

Protection et renforcement de la culture autochtone  

Les noms de lieux autochtones contribuent à la préservation, à la revitalisation et au renforcement des histoires, des langues et des cultures autochtones. Depuis les dernières années, la Commission de toponymie du Canada travaille avec des groupes autochtones afin de rétablir les noms de lieux traditionnels afin qu’ils reflètent la culture des premiers occupants du territoire. Certains noms d’origine européenne ont ainsi été remplacés par les noms traditionnels autochtones, et certaines entités physiques et certains lieux habités qui n’étaient pas désignés par un nom ont été nommés en langues autochtones.

Chaque région adopte une approche différente en fonction de sa géographie, de son histoire et de sa situation particulière. Il s’agit d’un travail de longue haleine en constante évolution qui permet de mettre en valeur la coexistence de toutes les cultures qui ont construit notre histoire et notre société.

Exemples de l’adoption de noms de lieux autochtones traditionnels

En 2015, les Territoires du Nord-Ouest ont approuvé cinq noms qui désignent le fleuve Mackenzie dans la langue des peuples qui vivent aux abords du réseau hydrographique le plus long du Canada :

En 2016, le Manitoba a approuvé 117 noms de lieux autochtones. Parmi ceux-ci figurait le nouveau nom qui désigne le lac Winnipeg : Weenipagamiksaguygun, soit le nom anishinabe traditionnel que la Première nation de Poplar River utilisait.

En 2017, le Nunavut a approuvé 625 nouveaux noms en inuktitut dans la région de Cape Dorset.

Quelques exemples de noms de lieux autochtones officiels

 
Portion d’une carte montrant le nom de lieu Łiidlaı̨ı̨. La langue est Gwich'in. Sa signification est là où deux rivières se rejoignent.

Łiidlaı̨ı̨ (Territoires du Nord-Ouest)

 
Portion d’une carte montrant le nom de lieu Gitwinksihlkw. La langue est Nisga'a. Sa signification est les gens de l'habitat du lézard.

Gitwinksihlkw (Colombie-Britannique)