ARCHIVÉE - La Réserve fédérale de charbon

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Document d’information


La Réserve fédérale de charbon est formée de deux parcelles de terres publiques, les parcelles nos 73 et 82, situées dans la région de Kootenay, en Colombie-Britannique. La parcelle no 73 a une superficie d’environ 2 000 hectares, tandis que la parcelle no 82 couvre plus de 18 000 hectares.

Le gouvernement du Canada a fait l’acquisition de ces terres en 1905 en contrepartie d’une subvention accordée pour la construction du chemin de fer du Nid-de-Corbeau, un col permettant de relier la Colombie-Britannique et l’Alberta par le rail. Depuis son acquisition, la Réserve fédérale de charbon est restée pratiquement inutilisée, et seules quelques activités d’exploitation forestière et de récréation y ont été pratiquées.

Depuis 2009, le gouvernement procède à un examen systématique de ses actifs pour s’assurer qu’ils sont bien gérés et offrent un rendement optimal. L’Examen de la gestion des actifs du gouvernement porte aussi sur les possibilités de transfert d’actifs au secteur privé, lorsque le maintien de la propriété publique n’est pas justifié et que le dessaisissement permettrait de stimuler l’investissement privé et l’activité économique. À la suite de ce processus, le gouvernement envisage de vendre certaines parties de la Réserve fédérale de charbon.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447