ARCHIVÉE - La gestion de l’énergie en entreprise

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Document d'information

L’Initiative écoÉNERGIE sur l’efficacité énergétique

Le programme écoÉNERGIE sur l’efficacité énergétique pour l’industrie aide à l’implantation d’une norme de gestion de l’énergie au sein du secteur industriel canadien et accélère les investissements dans les économies d’énergie ainsi que l’échange de renseignements sur les pratiques exemplaires.

Ce programme, en conjonction avec le Programme d’économie d’énergie dans l’industrie canadienne (PEEIC), offre aux entreprises industrielles une aide à frais partagés pour la mise en œuvre de la norme CAN/CSA-ISO 50001, Systèmes de gestion de l’énergie.

La Norme ISO 50001 pour les systèmes de gestion de l’énergie

La norme ISO 50001 de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) fournit un cadre méthodique de gestion de l’énergie pour permettre aux organismes d’accroître l’efficacité et le rendement de leur consommation d’énergie tout en en réduisant les coûts. Elle repose sur les éléments communs à toutes les normes ISO applicables aux systèmes de gestion, ce qui lui assure un haut degré de compatibilité avec les normes ISO 9001 (gestion de la qualité) et ISO 14001 (gestion environnementale). Elle intègre l’efficacité énergétique aux pratiques de gestion par l’optimisation des procédés consommateurs d’énergie existants. Publiée dans le site Web de ISO le 15 juin 2011, elle a été adoptée comme norme nationale au Canada.
Tout comme d’autres normes ISO, la norme ISO 50001 est fondée sur le cycle Planifier-Déployer-Contrôler-Agir (PDCA), qui réunit à la fois l’aspect techniques et l’aspect gestion. Ses objectifs sont les suivants :

• aider les organismes à faire un meilleur usage de leurs équipements consommateurs d’énergie;
• créer la transparence et faciliter les communications au sujet de la gestion des ressources énergétiques et promouvoir l’efficacité énergétique dans toute la chaîne d’approvisionnement;
• entraîner la réduction des coûts d’énergie, des émissions de gaz à effet de serre et autres impacts environnementaux. Les entreprises qui ont adopté un système de gestion de l’énergie économisent en général de 10 à 20 % d’énergie pendant les cinq premières années;
• encourager les pratiques exemplaires en gestion de l’énergie et renforcer les habitudes de bonne gestion de l’énergie;
• aider les organismes à évaluer et à prioriser leurs besoins en ce qui concerne la mise en place de nouvelles technologies éconergétiques;
• permettre l’intégration aux autres systèmes de gestion organisationnelle tels que ceux qui s’appliquent l’environnement ou à la santé et à la sécurité;
• être compatible avec d’autres méthodes d’amélioration du rendement.

Le programme Rendement énergétique supérieur

Pour encourager les installations industrielles à pousser plus loin l’amélioration de leur rendement énergétique, le programme Rendement énergétique supérieur offre trois niveaux de certification, selon le niveau atteint : Argent, Or et Platine. Une grille d’évaluation des pratiques suivies au sein d’une installation industrielle établit la maturité de son système de gestion de l’énergie, et des points sont alloués pour les activités, les procédés et les procédures de ce système qui dépassent les exigences de la norme ISO 50001.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447