ARCHIVÉE - Le gouvernement du Canada met en avant son appui à la création d’emploi, à l’innovation et à l’efficacité énergétique pendant la Semaine nationale de l’arbre et des forêts

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Document d'information

Les nouvelles technologies et les marchés émergents offrent des perspectives réjouissantes pour l’emploi et la croissance dans le secteur forestier canadien. Les initiatives de notre gouvernement en vue d’aider les entreprises du secteur à tirer parti de ces débouchés comprennent une nouvelle vague d’incitatifs pour les encourager à devenir plus éconergétiques et novatrices, et accroître ainsi la compétitivité du secteur sur les marchés nationaux et étrangers.

Notre gouvernement est conscient de l’importance du secteur forestier en tant que catalyseur économique et source d’emplois spécialisés et bien rémunérés dans les régions rurales du Canada. Sans relâche, nous travaillons de pair avec l’industrie, les provinces et d’autres partenaires à élargir les perspectives de notre secteur forestier pour favoriser la création d’emplois et la croissance. Ces partenariats inspirent de nouvelles approches et décisions qui favorisent l’appui stratégique à la création d’emplois dans le secteur forestier canadien.

Gouvernement fédéral : Investir dans la transformation

Notre gouvernement a à cœur le renouvellement du secteur forestier du Canada. Nous avons étalé des investissements stratégiques pour aider à renforcer la compétitivité du secteur tout en augmentant son efficacité énergétique globale.

Le Plan d’action économique de 2012 affecte 105 millions de dollars sur deux ans pour soutenir cette transformation nécessaire et notre approche visant à aider cette industrie à innover et à vendre ses produits dans des marchés stratégiques comme ceux de l’Asie et de l’Europe.

Les efforts que déploie le Canada en vue d’augmenter l’exportation de produits du bois en Chine donnent des résultats. Nos exportations de bois d’œuvre en Asie ont essentiellement doublé chaque année au cours des cinq dernières années. Elles ont également permis de conserver près de 5 000 emplois dans les scieries du Canada, et environ 10 000 postes dans les industries et services connexes.

Le Programme d’innovation forestière reçoit 66 millions de dollars pour favoriser le développement de technologies nouvelles et révolutionnaires. Cet investissement aidera le secteur forestier canadien à continuer à adopter les nouvelles technologies prêtes à la commercialisation. Certaines de ces technologies sont mises au point grâce au soutien du programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière, par exemple, celles liées à la biomasse forestière. Le Programme des technologies transformatrices contribue financièrement au développement de la nanotechnologie et des produits forestiers de la prochaine génération. En guidant l’innovation depuis l’étape du laboratoire jusqu’à celle de la commercialisation, notre gouvernement contribue à ce que les progrès technologiques se transforment rapidement en avantages économiques.

Le Programme de développement des marchés reçoit 39 millions de dollars pour soutenir les activités qui permettront d’élargir les marchés canadiens du bois en augmentant les exportations dans les nouveaux marchés étrangers, en développant des marchés non résidentiels en Amérique du Nord, comme les écoles, les hôpitaux, les centres commerciaux, et en faisant la promotion de la réputation solide du secteur canadien en matière de gestion durable des forêts. L’expansion et la diversification des marchés du secteur forestier contribueront à accroître les exportations et à stimuler la création d’emplois.

Les nouvelles contributions budgétaires de cette année s’inscrivent dans l’engagement du gouvernement à collaborer avec l’industrie, les gouvernements provinciaux et les autres intervenants dans le but d’aider notre secteur forestier à tirer parti de l’essor de la bioéconomie, où l’innovation et la performance environnementale sont des facteurs déterminants.

Programme d’écologisation des pâtes et papiers (PEPP)

En juin 2009, notre gouvernement a affecté un milliard de dollars en financement pour aider les entreprises canadiennes de pâtes et papiers qui produisent de la liqueur noire ­– un sous‑produit de la réduction du bois en pâte – à améliorer l’efficacité énergétique et la performance environnementale de leurs usines.

Cette contribution importante, comprise dans notre stratégie d’investissements étalés, a contribué à augmenter la capacité des usines de partout au Canada à produire de l’énergie renouvelable. Les entreprises avaient jusqu’au 31 mars 2012 pour utiliser ces fonds pour mettre en place des projets d’investissement qui engendreront des retombées environnementales tangibles.

Investissements dans la transformation de l’industrie forestière

Dans le Plan d’action économique de 2010, notre gouvernement a créé le programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière (ITIF) pour soutenir les technologies novatrices et prometteuses à leurs premiers essais à l’échelle commerciale. Cet investissement s’inscrit dans notre approche d’investissements étalés visant à aider l’industrie forestière canadienne à accroître sa durabilité.

Les projets financés dans le cadre du programme profiteront à l’industrie de la foresterie et des produits du bois en renforçant les capacités sur le plan technique. ITIF fait sortir les technologies des laboratoires pour les mettre à l’essai dans les installations industrielles.

À titre d’exemple, Lauzon Planchers de bois exclusifs, établi à Papineauville, au Québec, contribue à transformer l’industrie du plancher de bois franc.

Grâce à l’engagement financier de 2,6 millions de dollars de notre gouvernement et à la collaboration du Centre de recherche industrielle du Québec et de FPInnovations, Lauzon installera une technologie de pointe, soit un système de balayage de conception canadienne, qui permettra à l’entreprise de produire des planchers de bois franc d’une qualité supérieure uniforme et de faire du sur-mesure avec un minimum de gaspillage.

Ce projet permettra à Lauzon, un employeur important dans la région, de maintenir 120 emplois dans son usine de planchers de bois de Papineauville et de conserver son titre de chef de file dans son domaine.

Ensemble pour soutenir notre industrie de la foresterie et des produits du bois

Notre gouvernement maintient son approche d’investissements étalés pour apporter des contributions substantielles à l’industrie forestière dans le but de l’aider à augmenter son efficacité énergétique, à innover et à créer des emplois. Voici quelques exemples d’investissements faits par le gouvernement du Canada par le passé :

  • En 2008, 10 millions de dollars sur deux ans pour faire la promotion de notre industrie forestière dans les marchés internationaux, en la présentant comme un modèle d’innovation et de durabilité écologique.
  • En 2009, 40 millions de dollars sur deux ans investis dans les programmes Produits du bois canadien, Valeur au bois et Le Bois nord-américain d’abord pour aider l’industrie forestière à commercialiser ses produits sur les marchés internationaux.
  • En 2010, 170 millions de dollars sur deux ans pour soutenir la diversification des marchés et l’innovation dans le secteur forestier, notamment les projets de recherche et de démonstration sur les nouveaux produits forestiers et les initiatives visant à aider les entreprises forestières et de produits du bois à vendre leurs produits à l’étranger.
  • En 2011, 60 millions de dollars pour aider les entreprises forestières à innover et à tirer profit des nouveaux débouchés à l’étranger.
Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447