ARCHIVÉE - Accords Canada–Japon sur la géodynamique et le charbon propre

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Document d'information

Accord sur la géodynamique

Ressources naturelles Canada (RNCan) et l’agence japonaise pour la science et la technologie Mer-Terre ont signé une déclaration d’intention relativement à la géodynamique. Par cet accord d’une durée de cinq ans, les deux pays comptent améliorer leur compréhension des secousses sismiques et tsunamis, tout en contribuant à assurer la sécurité de leurs populations.

L’accord offre également la possibilité aux chercheurs d’échanger des données scientifiques en matière de géodynamique, de procéder à des échanges de personnel dans le cadre de projets de collaboration, de partager des installations et de l’équipement, par exemple, des navires de recherche, et de travailler avec l’industrie, les universités et les associations professionnelles dans les deux pays.

Cette collaboration pourrait mener à de meilleurs systèmes de surveillance des tremblements de terre et des tsunamis, au développement de modèles de géodynamique afin de mieux comprendre pourquoi, comment et où surviennent les tremblements de terre, à la réalisation d’études comparatives des zones de subduction au large du Japon et du Canada, et au développement et à l’interprétation de levés géophysiques marins.

Accord sur le charbon propre

RNCan et le Coal Energy Center du Japon ont signé un protocole d’entente pour favoriser la collaboration entre les deux pays dans la recherche sur le charbon propre, et le captage et stockage du dioxyde de carbone. Ce protocole d’entente est fondé sur la déclaration d’intention signée par les deux pays en 2011. En vertu de l’accord, le Canada collaborera avec le Japon pour mettre à l’essai des technologies de captage et stockage qui peuvent être employées dans les centrales au charbon.

En mettant en commun leur expertise respective, le Canada et le Japon pourront améliorer leur compréhension de la façon dont différentes technologies peuvent être adaptées aux centrales au charbon dans les deux pays. Cette recherche vise à peaufiner la technologie de captage et stockage du dioxyde de carbone afin de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre des centrales au charbon.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
Ottawa
613-996-2007


Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447