ARCHIVÉE - Investir dans la technologie de la biomasse énergétique en Colombie-Britannique

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique investissent dans l'énergie propre qui réduira les émissions de gaz à effet de serre tout en aidant les technologies novatrices à se positionner au premier plan du secteur de l'énergie.

L’installation de recherche et de démonstration en bioénergie de l'Université de la Colombie-Britannique sert à convertir le combustible au bois renouvelable en énergie grâce à la technologie de la gazéification de la biomasse et fournira bientôt de l'énergie pour le campus de l'Université de la Colombie-Britannique. Une fois terminée, cette installation produira à peu près la même quantité d'énergie requise pour alimenter 1 500 maisons chaque année. Elle générera également environ 9 600 livres de vapeur à l'heure, ce qui représentera approximativement 12 % de la demande en chauffage du campus. La réduction de l'utilisation du combustible fossile de l'installation fera en sorte d'éliminer jusqu'à 5 000 tonnes d'émissions de gaz à effet de serre chaque année; elle sera alimentée par de la biomasse ligneuse de source locale, pour une utilisation allant jusqu'à 25 000 tonnes annuellement, et permettra aux étudiants et à la faculté de faire de la recherche appliquée sur les systèmes bioénergétiques et autres technologies vertes.

La technologie de la gazéification de la biomasse à l'Université de la Colombie-Britannique sera la première démonstration commerciale en Amérique du Nord à présenter un système novateur d'énergies renouvelables qui convertit le combustible au bois local renouvelable — sous forme de copeaux de bois, de granules de bois et de branchages provenant de la taille des arbres de la municipalité — en énergie afin de produire une chaleur et une électricité efficace. En outre, le bâtiment sera principalement construit avec du bois stratifié croisé.

Le projet reçoit jusqu’à 10 millions de dollars dans le cadre du Fonds pour l’énergie propre de Ressources naturelles Canada; 1,4 million de Diversification de l’économie de l’Ouest et 800 000 dollars de l’Initiative de démonstration du bois à grande échelle. Le tout s’ajoute au montant de 1,5 million fourni par Technologies du développement durable Canada de Ressources naturelles Canada.

Le plan appuie des projets de recherche, de développement et de démonstration destinés à affermir le leadership du Canada en matière de technologies énergétiques propres. Cette initiative comprend 146 millions de dollars en soutien à 20 projets liés aux énergies propres et renouvelables.

Le Canada s'est illustré dans la transformation de ses grandes ressources naturelles en industries de ressources de classe mondiale. En 2011, les secteurs des ressources naturelles ont comptabilisé directement 15 p. 100 du produit intérieur brut (PIB) nominal et 790 896 emplois.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447