ARCHIVÉE - La géomatique à l’œuvre

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

La géomatique, l’un des secteurs de la technologie de l’information les plus dynamiques, seconde les Canadiens dans une foule de domaines importants :

  • en sécurité publique, elle donne accès à une information géospatiale précise, à jour et normalisée aux services de police et d’incendie, au personnel du 911 et autres premiers intervenants en situation critique;
  • en santé publique, elle permet aux autorités locales et aux hôpitaux de surveiller les pandémies – pensons au virus H1N1 – et d’en prévoir le cours;
  • dans la production agricole, elle améliore la gestion des cultures grâce à une meilleure compréhension de la géographie, de la géologie, de l’hydrologie et du climat;
  • dans la création des infrastructures et l’exploitation des ressources, elle intègre aux processus décisionnels une information cartographique et géologique avancée qui permet de soupeser les avantages économiques et les questions environnementales.

Les technologies géomatiques sont en plein essor grâce au programme GéoConnexions de Ressources naturelles Canada, qui a présidé à la création de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG), ressource en ligne, ouverte, qui améliore l’accès à l’information géospatiale canadienne – information liée aux emplacements géographiques –, sa mise en commun et son utilisation. Les utilisateurs peuvent combiner des données de sources variées pour une meilleure prise de décision. Des applications et des produits de grande puissance peuvent être créés à des fins commerciales ou autres.

Le Canada est reconnu pour son leadership dans le domaine des données ouvertes, comme en font foi l’ICDG et tous ses produits cartographiques. Les « données ouvertes » sont des données mises, sans condition et dans des formats utiles, à la disposition des gouvernements, des citoyens, des organismes bénévoles et du secteur privé, qui trouvent ou élaborent par ce moyen l’information dont ils ont besoin. Ce concept représente une stratégie clé du gouvernement fédéral visant à stimuler le développement socio-économique et à permettre aux citoyens de s’associer de plus près à la gestion gouvernementale.

GéoConnexions finance six accords de contribution d’une valeur de 1,6 million de dollars pour des projets concernant l’élaboration d’outils et de politiques qui faciliteront encore la mise en commun de l’information géospatiale au moyen de l’ICDG :

  • CubeWerx (325 000 $), chef de file dans le domaine des normes applicables aux services Web pour les systèmes d’information géographique (SIG) : création d’un dépôt commun pour la gestion de l’imagerie de multiples partenaires;
  • NordOuvert (174 860 $), organisme sans but lucratif : élaboration d’une application visant à renseigner sur l’état des routes, par exemple les fermetures de routes;
  • ESRI Canada (499 999 $), société internationale d’ingénierie géospatiale : création d’un dépôt partagé pour la gestion de données géospatiales fondamentales;
  • Clinique d’intérêt public et de politique d’internet du Canada (180 000 $), organisme sans but lucratif : accès à des instruments juridiques et orientations au sujet de la mise en commun et de la réutilisation de données géospatiales;
  • Conseil national de recherches (319 900 $), organisme fédéral de recherche-développement : conception de modèles et d’outils géospatiaux concernant les infrastructures municipales;
  • Cybera (140 000 $), organisme sans but lucratif : création d’un portail d’accès qui permettra à des partenaires de partager de l’information au sujet de l’eau et d’autres questions environnementales.

Pour en savoir plus sur GéoConnexions, visitez www.rncan.gc.ca/sciences-terre/geomatique/infrastructure-canadienne-donnees-spatiales/8907.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447