Warning message

Cette page Web a été archivée dans le Web. Information archivée dans le Web.

ARCHIVÉE - Annonce : Accomplissement d’une étape importante pour le projet minier Joslyn North (Sables bitumineux)

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d'autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous ».

2011/130

Notes d’une allocution pour

l’honorable Joe Oliver, C.P., député,
ministre des Ressources naturelles

Annonce :
Accomplissement d’une étape importante pour
le projet minier Joslyn North
(Sables bitumineux)

Le 8 décembre 2011
Ottawa (Ontario)

Le discours prononcé fait foi


Introduction

Merci d’être ici aujourd’hui, pour cette importante annonce qui se traduira par des emplois et de la croissance au Canada.

Je suis heureux d’annoncer que l’évaluation environnementale est terminée pour le projet minier Joslyn North, qui représente un nouvel investissement d’envergure dans les sables bitumineux du Canada. Il reste maintenant une période de consultation de deux semaines avec les Premières Nations de la région en ce qui concerne la réalisation du projet.

Le projet minier Joslyn

Nous attendions ce jour avec impatience, et nous n’avons pas attendu en vain.

Total E&P Canada prévoit que sa mine de Joslyn North créera, à son apogée, 4 100 emplois dans la construction et 16 500 années-personnes d’emploi direct dans la construction. Une fois la construction terminée, le projet minier créera 1 300 autres emplois opérationnels directs pour les Canadiens. Au total, ce projet représentera un nouvel investissement en capital de quelque 9 milliards de dollars pour le Canada.

Le projet engendrera plus de 10 milliards de dollars de recettes pour les gouvernements de l’Alberta et du Canada au cours des 40 prochaines années. Cet argent servira à payer d’importants programmes sociaux, notamment dans les domaines de la santé et de l’éducation, et profitera à toute la population du Canada.

Ces chiffres montrent ce que représentent les sables bitumineux pour notre pays et à quel point il importe que nous continuions à travailler pour pouvoir attirer des investisseurs comme Total et ses partenaires, qui peuvent mettre en valeur cette formidable ressource.

Les sables bitumineux

Les sables bitumineux constituent en effet une ressource formidable; ils donnent au Canada les troisièmes réserves pétrolières connues dans le monde – un monde qui continuera à dépendre du pétrole comme source principale d’énergie pendant de nombreuses décennies encore.

Voilà la réalité. Même si les énergies renouvelables sont celles qui connaissent la croissance la plus rapide, l’Agence internationale de l’énergie continue à prévoir que le pétrole sera toujours un carburant dominant à l’avenir.

Cela veut dire que les sables bitumineux sont plus qu’une ressource économique. Ils constituent une ressource stratégique qui amplifiera de plus en plus la contribution du Canada à la sécurité énergétique et à la stabilité économique de l’Amérique du Nord et du monde.

Le Canada est le plus gros fournisseur de pétrole des États-Unis et il a d’immenses perspectives de diversification et d’expansion de ses marchés. J’ai effectué une visite officielle en Chine et au Japon il y a quelques semaines, et je peux vous affirmer que ces deux pays s’intéressent énormément à notre pétrole et à notre gaz naturel.

Les avantages des sables bitumineux

Pour la population canadienne, les sables bitumineux sont plus qu’une source d’énergie.

Actuellement ils fournissent des emplois directs et indirects à environ 390 000 Canadiens et Canadiennes. Au cours des 25 prochaines années ils devraient fournir des emplois à 480 000 personnes par année, en moyenne. Et ce nombre augmentera encore à mesure que des réseaux de distribution et des oléoducs seront construits. Cette croissance signifie que des centaines de milliers de Canadiens en plus pourront s’acheter une maison et soutenir leur famille.

De plus, les sables bitumineux aideront à payer les écoles, les hôpitaux et les autres services dont les familles auront besoin car ils fourniront au gouvernement des dizaines de milliards de dollars en redevances et en recettes fiscales.

Les avantages se font sentir dans tout le pays. Les sables bitumineux procurent des emplois à 35 000 personnes en Ontario, à plus de 8 000 personnes au Québec et à des centaines d’autres dans les provinces atlantiques.

Les sables bitumineux créent des emplois dans presque tous les secteurs de notre économie : de la soudure à l’ingénierie en passant par le travail de bureau.

Une réglementation compétitive

Mais nous ne pouvons pas tenir ces emplois pour acquis. La mise en valeur des sables bitumineux ne se produit pas par hasard. Les investisseurs ont d’autres possibilités d’investissement.

Notre gouvernement s’est engagé à faire du Canada l’un des meilleurs pays du monde pour l’investissement.

Le Canada a l’un des taux d’imposition les plus bas du G7 pour les nouveaux investissements.

Notre secteur financier est le plus solide du monde.

Nous avons placé le Canada en tête de presque toutes les catégories et il n’est donc pas étonnant que le magazine Forbes l’ait récemment évalué comme le meilleur endroit du monde pour faire des affaires.

Mais il faut en faire encore plus. Nous devons mettre notre régime de réglementation au même niveau concurrentiel que tout le reste. Cela a une importance vitale pour l’ensemble de notre secteur des ressources.

Le projet Joslyn North a été proposé il y a six ans — il lui a fallu près de six ans pour franchir toutes les étapes de notre système d’approbation réglementaire.

Je dois féliciter les gens de Total Canada de leur persévérance. Je ne sais pas si tous les investisseurs auraient fait preuve de la même patience.

Amélioration de la réglementation

Le projet Joslyn est un exemple éloquent de la nécessité d’un système de réglementation plus efficace et plus efficient.

Améliorer la performance de notre système de réglementation a toujours été une priorité de notre gouvernement et nous avons fait un certain nombre d’améliorations pour rendre les évaluations plus rapides et plus prévisibles.

En 2008, nous avons créé le Bureau de gestion des grands projets. Il a réussi à éliminer des retards inutiles du gouvernement fédéral dans le processus de réglementation. Dans le cadre du budget de 2010, nous avons apporté quelques changements clés et bien ciblés à la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.

Bien que l’évaluation du projet Joslyn ait été faite avant certaines des améliorations, il faut en faire encore plus. Il est évident que nous devons mettre fin aux retards déraisonnables, qui peuvent mettre en péril la viabilité de projets comme le projet Joslyn et nuire à notre réputation de lieu attrayant pour faire des affaires.

Il faut notamment des échéances bien établies du début à la fin du processus de réglementation pour améliorer l’efficacité et la prévisibilité de l’environnement de réglementation et pour soutenir les décisions en matière d’investissement et de planification.

Il subsiste encore trop de chevauchements. Et je suis heureux de savoir que mes homologues provinciaux sont d’accord avec moi pour dire qu’une réforme de la réglementation s’impose.

Lors de la rencontre annuelle des ministres de l’Énergie et des Mines, qui a eu lieu au mois de juillet dernier à Kananaskis, en Alberta, nous avons convenu, en tant que gouvernements, de travailler avec l’industrie pour resserrer les échéances, réduire les chevauchements et apporter d’autres améliorations à la réglementation pour les projets de ressources, tout en maintenant de solides protections pour l’environnement.

Nous veillerons à avoir des consultations significatives avec les Autochtones.

Et nous garderons le cap sur l’objectif ultime de l’amélioration de la réglementation, qui est de soumettre chaque projet à une seule évaluation.

Un développement responsable

En visant cet objectif, nous sommes déterminés à créer un régime de réglementation innovateur, efficace et efficient, auquel toutes les parties intéressées pourront faire confiance.

Le projet Joslyn représente aussi l’objectif de développement responsable et durable de notre gouvernement. La création d’emplois et la croissance économique ne doivent pas se faire au détriment de l’environnement. Dans le cas du projet Joslyn, des mesures seront mises en place pour atténuer les impacts environnementaux dans la région et pour assurer la conservation des espèces. C’est important pour nous, pour Total et pour tous les Canadiens.

Étant donné l’importance de ce travail, l’évaluation d’un grand projet de ressources prendra toujours du temps. La diligence raisonnable prend toujours du temps, mais il n’est certainement pas nécessaire que le processus dure près de six ans.

Les émissions de gaz à effet de serre par baril de pétrole produit ont été réduites de près d’un tiers. Jusqu’à 90 % de l’eau utilisée dans les sables bitumineux est recyclée. Il ne faut plus que quelques années, au lieu de décennies, pour que les sols retournent à leur état naturel. Les sociétés qui exploitent les sables bitumineux et qui se font concurrence sur le marché travaillent ensemble dans les laboratoires et partagent l’information et les technologies permettant d’élaborer de nouvelles façons de gérer les résidus, par exemple.

Conclusion

Les sables bitumineux eux-mêmes doivent être reconnus comme un très important actif économique et stratégique qui sert l’intérêt national du Canada — un actif qui devrait ajouter 2,3 billions de dollars au produit intérieur brut du Canada au cours des 25 prochaines années.

C’est en moyenne plus de 100 milliards de dollars par année — une contribution non négligeable à la prospérité de notre pays — une prospérité que notre gouvernement ne peut pas ignorer, qu’il refuse d’ignorer.

Nous sommes déterminés à accueillir des investisseurs comme Total E&P Canada, qui contribuent à la réalisation de tout le potentiel des sables bitumineux, ce qui profite à tous les Canadiens et renforce la contribution du Canada à la sécurité et à la stabilité énergétiques mondiales.

Merci!