Le gouvernement Harper légifère en matière de sécurité dans le secteur de l’énergie

Le 30 janvier 2014

Ottawa - Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a déposé aujourd’hui la Loi sur la sûreté et la sécurité en matière énergétique. Cette loi modernise le régime de sécurité dans les industries de l’énergie extracôtière et nucléaire pour établir une réglementation de premier ordre, accroître la sécurité et mieux protéger l’environnement.

Le projet de loi fait fond sur l’excellent bilan de sécurité des industries de l’énergie nucléaire et extracôtière. Grâce à lui, le secteur de l’énergie pourra continuer à prospérer.

Le gouvernement du Canada a travaillé en collaboration avec la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador pour élaborer les dispositions législatives concernant la responsabilité de l’industrie extracôtière, et ces deux provinces présenteront au cours des prochains mois des projets de loi correspondants.

Faits saillants

  • Dans le secteur des hydrocarbures extracôtiers, la nouvelle loi relèvera la responsabilité absolue des entreprises pour la faire passer de 30 millions à 1 milliard de dollars dans le cas des sociétés œuvrant dans l’Atlantique et de 40 millions à 1 milliard pour celles qui œuvrent dans l’Arctique. La responsabilité pour faute demeurera illimitée.
  • La nouvelle loi modifiera la Loi de mise en œuvre de l'Accord Canada–Nouvelle-Écosse sur les hydrocarbures extracôtiers, la Loi de mise en œuvre de l'Accord atlantique Canada–Terre-Neuve, la Loi sur les opérations pétrolières au Canada et la Loi fédérale sur les hydrocarbures.
  • Dans le secteur nucléaire, la nouvelle loi portera à 1 milliard de dollars la responsabilité absolue des exploitants, qui est actuellement de 75 millions, et elle permettra au Canada d’appliquer la Convention internationale sur la réparation complémentaire des dommages nucléaires.
  • Le projet de loi C-22 remplacera la Loi sur la responsabilité nucléaire de 1976.

Citations

«Nous savons qu’il est possible d’harmoniser prospérité économique et protection de l’environnement. C’est précisément ce que fait la Loi sur la sûreté et la sécurité en matière énergétique. Ce projet de loi protégera les Canadiens et l’environnement tout en favorisant la création d’emplois et la croissance économique.»

Joe Oliver
Ministre des Ressources naturelles du Canada

«Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador accorde énormément d’importance au développement sûr et responsable de nos vastes ressources d’hydrocarbures extracôtiers. Nous avons travaillé de concert avec le gouvernement du Canada pour mettre au point ces modifications et nous allons adopter une loi équivalente dans notre province.»

Derrick Dalley
Ministre des Ressources naturelles de Terre-Neuve-et-Labrador

«La Nouvelle-Écosse est fière d’avoir collaboré avec son partenaire fédéral en vue de renforcer ses dispositions législatives régissant l’industrie extracôtière. L’industrie extracôtière de la Nouvelle-Écosse continue de croître et de produire de précieuses retombées économiques pour notre province. Il est donc essentiel d’assurer la sécurité des activités extracôtières.»

Andrew Younger
Ministre de l’Énergie de la Nouvelle-Écosse

Documents connexes

Loi sur la sûreté et la sécurité en matière énergétique – la filière nucléaire
Loi sur la sûreté et la sécurité en matière énergétique – la filière extracôtière

Autres liens

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Melissa Lantsman
Directrice des communications
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca