ARCHIVÉE - Le ministre Oliver annonce la nomination de Douglas Eyford comme représentant fédéral spécial

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 19 mars 2013

Terrace (C.-B.) — Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a annoncé aujourd’hui la nomination de Douglas Eyford comme représentant fédéral spécial concernant l’infrastructure énergétique de la côte Ouest. M. Eyford nouera le dialogue avec les communautés autochtones de la Colombie-Britannique et de l’Alberta susceptibles de bénéficier de la mise en place d’éléments d’infrastructure énergétique. Le ministre Oliver a fait l’annonce au pavillon Long HouseWaap Galts'ap du campus du collège communautaire Northwest à Terrace.

« Le gouvernement du Canada doit mettre tout en œuvre pour que les peuples autochtones puissent avoir leur part des avantages associés à la mise en valeur des ressources énergétiques dans les années qui viennent, a déclaré le ministre Oliver. Nous collaborerons avec les communautés autochtones pour qu’elles aient la possibilité de participer activement à la mise en valeur de ces ressources et à la protection de l’environnement. »

La nomination de M. Eyford reflète trois importants principes qui guident le plan deDéveloppement responsable des ressources du gouvernement du Canada :

  1. la prospérité générale, créée au bénéfice de toute la population;
  2. la prospérité environnementale, ce qui signifie que le bien-être de notre pays implique la prospérité sur les plans à la fois de l’économie et de l’environnement;
  3. la mobilisation des peuples autochtones, pour faciliter leur participation accrue à l’exploitation des ressources de la côte Ouest. Le travail du représentant fédéral spécial doit compléter plutôt que chevaucher ou remplacer l’obligation qu’a la Couronne de mener des consultations concernant les projets envisagés.

À titre de représentant fédéral spécial, M. Eyford relèvera directement du premier ministre. Il fera au premier ministre un rapport préliminaire de ses observations d’ici le 28 juin et un rapport final d’ici le 29 novembre.

« L’objectif est clair. Il s’agira pour Douglas Eyford d’aider à déterminer comment les Autochtones pourraient davantage participer à la mise en valeur des ressources tout en jouant un plus grand rôle dans le renforcement de la protection de l’environnement, a dit M. Oliver. Notre gouvernement est d’avis qu’en collaborant avec les peuples autochtones, les provinces et l’industrie, il pourra faire en sorte que tous nos concitoyens puissent bénéficier des perspectives d’emploi et de prospérité qui s’ouvriront à nous si nous agissons maintenant pour le bien de notre pays. »

Ressources naturelles Canada fournira son aide et ses conseils au représentant fédéral spécial dans l’exécution de son mandat.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca