ARCHIVÉE - La création de nouveaux marchés pour le GNL canadien est essentielle à l’emploi et à l’économie en Colombie-Britannique

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
Le 26 février 2013

VANCOUVER — Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a prononcé aujourd’hui le discours programme à la première conférence internationale sur le gaz naturel liquéfié (GNL) tenue en Colombie-Britannique sous le thème Fuelling the Future: Global Opportunities for LNG in BC.

« Le plan de Développement responsable des ressources de notre gouvernement soutient l’emploi, la croissance économique et la prospérité à long terme en Colombie-Britannique et dans l’ensemble du pays, a dit M. Oliver. Ce plan global pour une prospérité partagée témoigne d’un leadership en ouvrant des débouchés pour le GNL canadien tout en instaurant de nouvelles mesures concrètes de protection de l’environnement. »

Actuellement, toutes les exportations de gaz naturel du Canada vont vers les États-Unis. L’exploitation responsable et l’exportation du gaz naturel canadien vers d’autres marchés représentent une occasion de développement économique à ne pas rater pour la Colombie-Britannique et pour tout notre pays. Les exportations de ressources naturelles génèrent également des recettes indispensables pour d’importants programmes sociaux tels que les soins de santé et l’éducation. Les ports méthaniers sont source de milliers d’emplois de haute qualité et de croissance économique au Canada, et nous donnent la possibilité de devenir un important fournisseur de GNL pour les marchés asiatiques en croissance.

« Le gouvernement Harper ne ménage aucun effort pour aider les entreprises canadiennes à percer de nouveaux marchés en Asie du Pacifique, a déclaré M. Oliver. La demande mondiale d’énergie devrait croître de 35 % de 2010 à 2035, et le Canada est bien placé pour y répondre. »

L’industrie du gaz naturel voit croître ses chances d’accéder aux marchés mondiaux depuis l’annonce hier par le ministre de l’approbation de la licence d’exportation à long terme de LNG Canada. Valide pour 25 ans, cette licence permettra l’exportation d’un maximum de 24 millions de tonnes de GNL par an à partir du port méthanier que le consortium Shell propose d’aménager à Kitimat.

M. Oliver a aussi souligné que le gouvernement accroît l’efficience du système canadien d’exploitation des ressources naturelles en instaurant de nouvelles mesures de protection de l’environnement et en éliminant le double emploi inutile du processus d’évaluation, que réclament les provinces à plusieurs réunions fédérales-provinciales-territoriales des ministres de l’energie.

« Notre gouvernement continue à se concentrer sur quatre éléments prioritaires pour notre population, tels que les a exposés le premier ministre : la famille, la sécurité dans les quartiers, la fierté d’être un citoyen de ce pays et, bien sûr, la sécurité financière personnelle », a conclu le ministre Oliver.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 
Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE Téléphone : 613-995-0947 Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397 Courriel : questions@rncan.gc.ca