ARCHIVÉE - Des investissements du gouvernement du Canada aident à la création d’une installation de production d’isotopes médicaux en Alberta

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 2 juillet 2013

EDMONTON — L’honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, ministre de la Condition féminine et ministre responsable de la Diversification de l’économie de l’Ouest, et David Anderson, secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles et député de Cypress Hills, ont aujourd’hui célébré l’inauguration du centre cyclotronique de l’Université de l’Alberta, appelé Medical Isotope and Cyclotron Facility.

La ministre Ambrose et le secrétaire parlementaire Anderson ont souligné l’appui donné par le gouvernement du Canada aux travaux menés par l’Université de l’Alberta en vue de créer un nouveau procédé de production de technétium-99m (Tc-99m), l’isotope médical clé.

Le gouvernement du Canada a versé 7 millions de dollars à l’Université de l’Alberta dans le cadre du Programme d’accélération des technologies des isotopes (PATI). Les fonds servent à une équipe de chercheurs recrutés en différents endroits du pays à développer et à démontrer un procédé de production cyclotronique du Tc-99m pour l’imagerie médicale.

« Je suis si heureuse de célébrer l’inauguration de cette nouvelle installation de l’Université de l’Alberta consacrée aux isotopes médicaux, a déclaré Mme Ambrose. Elle attirera en Alberta les chercheurs les plus éminents et favorisera la création d’emplois innovateurs de haute qualité. »

« Notre gouvernement soutient la collaboration entre le milieu universitaire, le secteur privé et le secteur public dans le travail à accomplir pour susciter l’intérêt des entreprises et pour nous assurer d’une production d’isotopes fiables et reposant sur de solides assises commerciales, a déclaré M. Anderson. Nous mettrons ainsi à profit l’expertise canadienne dans la production d’isotopes médicaux et ce travail pourrait offrir des débouchés aux entreprises canadiennes, au Canada et à l’étranger. »

Le PATI est un programme de quatre ans qui prévoit l’investissement de 25 millions de dollars dans l’innovation au Canada afin d’accroître la sûreté de l’approvisionnement en isotopes médicaux, de réduire la production de déchets nucléaires et de respecter nos objectifs de non-prolifération au moyen de la production d’isotopes par cyclotrons et accélérateurs linéaires. Outre le projet réalisé à l’Université de l’Alberta, le PATI finance des projets menés respectivement par TRIUMF en Colombie-Britannique et par Prairie Isotope Production Enterprise au Manitoba.

Cette initiative est un complément à un investissement de 3 millions de dollars effectué précédemment par le gouvernement fédéral par l’entremise de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada en vue de l’acquisition et de l’installation d’un cyclotron ultramoderne à l’Université de l’Alberta.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

ou

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Le document d’information suivant est fourni à l’adresse www.rncan.gc.ca/media :

À cette même adresse sont diffusés tous les communiqués de presse et documents d’information de RNCan.

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan  (http://twitter.com/rncan)