ARCHIVÉE - Le ministre Oliver discute de l’affermissement des relations Canada-Union européenne en matière d’énergie

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 8 mai 2013

BRUXELLES — L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada a déclaré ce qui suit après sa rencontre avec le commissaire européen à l’Énergie, Günther Oettinger.

« Le commissaire Oettinger et moi avons discuté d’un certain nombre de sujets importants, dont la Directive sur la qualité des carburants proposée par la Commission européenne et la croissance du commerce entre le Canada et l’Union européenne.

« J’ai profité de l’occasion pour faire part directement à la Commission européenne de l’opinion de notre gouvernement concernant la directive proposée pour la qualité des carburants.

« Le Canada soutient les mesures conçues pour obtenir de réelles réductions de GES et il serait heureux de collaborer avec l’Union européenne à l’élaboration de telles mesures. Nous demandons seulement que la Directive sur la qualité des carburants soit équitable et basée sur des données scientifiques et factuelles.

« J’ai souligné que l’intensité d’émissions de GES du brut extrait des sables bitumineux se compare à celle d’autres bruts consommés dans l’Union européenne. Toute mesure qui cible les sables bitumineux sans tenir compte de ces autres bruts est inacceptable, et tous les pétroles bruts doivent être traités en fonction de leurs émissions de GES réelles.

« J’ai aussi discuté des relations entre l’Europe et le Canada en matière de commerce et d’investissement. Un certain nombre d’entreprises européennes ont investi passablement dans le secteur des ressources naturelles du Canada. Le Canada et l’Union européenne sont en train de négocier un accord économique et commercial global qui renforcera leurs relations.

« L’Agence internationale de l’énergie prévoit que la dépendance de l’Europe à l’égard des importations de pétrole et de gaz naturel augmentera au cours des 20 prochaines années. L’Europe veillera le mieux possible à ses intérêts de sécurité énergétique en garantissant un libre-échange de l’énergie.

« J’ai fait remarquer que le Canada est un pays qui produit de l’énergie d’une manière sûre, sécuritaire et respectueuse de l’environnement et qu’il contribuera d’une manière importante à la sécurité énergétique de l’Europe et du monde entier.

 « Les priorités de notre gouvernement sont la création d’emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme. Nous sommes déterminés à collaborer avec nos partenaires de l’Union européenne pour renforcer les marchés mondiaux de l’énergie et assurer une saine intendance de l’environnement. »

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
Ottawa
613-996-2007

ou

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Les communiqués de presse et les documents d’information de RNCan sont diffusés à l’adresse www.rncan.gc.ca/media.