ARCHIVÉE - Le gouvernement Harper soutient les travailleurs canadiens et aide à remplacer le coûteux pétrole étranger

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 11 avril 2013

MONTRÉAL — Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a visité aujourd’hui la raffinerie de Suncor Énergie à Montréal, où il a souligné comment le plan de Développement responsable des ressources soutient des travailleurs partout au pays, dont au Québec. Les plans du gouvernement Harper aident également à remplacer le pétrole étranger, plus coûteux, par du pétrole canadien moins cher pour les consommateurs et les raffineries du Québec.

« Les abondantes ressources naturelles du Canada emploient directement plus de 178 000 personnes au Québec, dont 400 à la raffinerie de Suncor à Montréal, a dit le ministre Oliver. La construction d’oléoducs et l’accès à de nouveaux marchés signifient que le pétrole canadien pourrait à lui seul soutenir jusqu’à 11 000 emplois au Québec au cours des 25 prochaines années – en plus d’ajouter en moyenne 725 millions de dollars par année au PIB de la province. »

Le gouvernement Harper accueille favorablement les propositions d’infrastructures énergétiques qui sont cruciales pour l’emploi et la croissance économique. Il limite les taux d’imposition, introduit de nouvelles normes environnementales et renforce nos relations avec les nouveaux marchés émergents, ce qui aidera à faire d’un pipeline vers l’Est une réalité.

Moyennant une approbation réglementaire, notre gouvernement appuie sans réserve les projets d’infrastructures énergétiques qui serviront à acheminer du pétrole de l’Ouest canadien vers l’Est. Il est de notre intérêt national de remplacer le pétrole brut à prix élevé provenant de l’étranger par du pétrole brut canadien, plus abordable, pour les consommateurs et les raffineries du Québec et des Maritimes. »

L’expansion et la diversification de nos marchés énergétiques sont des dossiers prioritaires pour le gouvernement du Canada. Avec notre plan de Développement responsable des ressources, nous veillons à ce que nos ressources naturelles soient exploitées de manière responsable pour l'environnement. Ainsi, le gouvernement du Canada augmente de 50 % le nombre d’inspections annuelles des oléoducs et des gazoducs auxquelles doit procéder l’Office national de l’énergie, ce nombre passant de 100 à 150, et double, de trois à six, le nombre des vérifications détaillées pour déceler tout problème susceptible de provoquer un incident.

« Notre gouvernement est déterminé à soutenir l’emploi, la croissance économique et la prospérité à long terme à Montréal et au Québec, » a conclu le ministre Oliver.
Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

ou

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca