ARCHIVÉE - Déclaration de l’honorable Joe Oliver, C.P., député, ministre des Ressources naturelles, au sujet du projet de prolongement de l’oléoduc Kinder Morgan Trans Mountain

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
Le 10 janvier 2013

OTTAWA — Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a fait aujourd’hui la déclaration suivante en réponse à l’annonce de Kinder Morgan au sujet du projet de prolongement de l’oléoduc Trans Mountain qui est proposé.

« Notre gouvernement accueille avec plaisir les propositions qui, sous réserve d’un examen réglementaire approprié, créeront des emplois et généreront les recettes fiscales permettant de répondre aux besoins en programmes sociaux essentiels comme ceux qui ont trait à la santé et à l’éducation, a déclaré M. Oliver. Nous savons que 99 % des exportations de pétrole du Canada sont acheminées aux États-Unis et que les besoins en pétrole importé de ce pays diminueront considérablement au cours des prochaines années. Le Canada doit donc développer la capacité de transport de son énergie vers les pays qui en ont besoin, et cela, de façon environnementalement responsable. »

« Notre gouvernement maintient des taxes limitées et il ouvre de nouveaux marchés qui permettent de rentabiliser les projets liés aux ressources naturelles et qui soutiennent la prospérité de l’ensemble du pays. En Colombie-Britannique seulement, les industries des ressources naturelles soutiennent directement 100 000 emplois. Elles représentent aussi 13 % de l’économie de cette province et 80 % de ses exportations. »

Le ministre Oliver a aussi fait remarquer que le projet de prolongement de l’oléoduc Kinder Morgan Trans Mountain qui est proposé est assujetti à un examen réglementaire indépendant, reposant sur des bases scientifiques et qu’il ne peut aller de l’avant sans respecter de très sévères normes de sécurité environnementale. Les protections environnementales renforcées que notre gouvernement a introduites comprennent déjà l’exigence impérative de faire appel à des pétroliers à double coque, une hausse de 50 % du nombre d’inspections des pipelines régis par le fédéral, le doublement du nombre d’audits annuels, le recours obligatoire à des pilotes pour diriger les navires et l’accroissement des aides à la navigation. Et les travaux se poursuivent.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca