ARCHIVÉE - Le ministre Oliver discute des façons d’assurer l’avenir économique et environnemental du Canada

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 4 décembre 2013

VANCOUVER Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a prononcé aujourd’hui un discours-programme à la Chambre de commerce de Vancouver qui l’avait invité. Il a souligné comment le plan de Développement responsable des ressources du gouvernement du Canada renforce la protection de l’environnement et consolide les relations avec les peuples autochtones tout en assurant l’avenir économique à long terme du Canada.

« Le plan de Développement responsable des ressources adopté par notre gouvernement est inclusif et permettra d’assurer la prospérité des générations futures au Canada., a dit M. Oliver. Grâce à des mesures judicieuses qui améliorent la protection de l’environnement, tous les Canadiens tireront des avantages de la possibilité de mettre nos immenses ressources énergétiques à la portée de nouveaux marchés. »

La mise en valeur des ressources en Colombie-Britannique représente actuellement quelque 125 000 emplois et 10 % de l’économie provinciale. Elle génère des milliards de dollars qui servent à financer des programmes sociaux essentiels comme les services de santé, le logement et l’éducation.

Notre plan de Développement responsable des ressources fait en sorte que l’exploitation de nos ressources naturelles se fasse de manière écoresponsable, avec la participation pleine et entière des peuples autochtones du Canada.

Soucieux de renforcer son engagement à protéger l’environnement du Canada et à établir un régime de sécurité maritime de premier ordre, le gouvernement du Canada a mis sur pied, en mars 2013, un Comité d’experts sur la sécurité des navires-citernes qui devait examiner le régime actuel et proposer de nouvelles solutions pour le renforcer davantage.

En s’appuyant sur des faits, le Comité d’experts a donc réalisé un examen et une évaluation du régime canadien de sécurité des navires-citernes et, dans un rapport publié le 3 décembre 2013, il a proposé des mesures pour le consolider. Les recommandations du Comité guideront le gouvernement dans ses efforts pour établir un régime de classe mondiale entièrement intégré pour la sécurité des navires-citernes. 

Nous avons la ferme intention d’établir un régime de premier ordre, essentiellement pour prévenir les accidents maritimes, mais aussi pour fixer les modalités d’intervention dans l’éventualité improbable d’un accident, toujours en souscrivant au principe du pollueur-payeur.

Les industries des ressources naturelles sont d’importants employeurs du secteur privé pour les peuples autochtones au Canada, qui y ont trouvé 32 000 emplois en 2012. Dans son plan de Développement responsable des ressources, le gouvernement du Canada honore son engagement à l’égard des droits des peuples autochtones en renforçant la participation et la consultation des Autochtones.

En mars dernier, le premier ministre Harper a nommé Douglas Eyford au poste de représentant fédéral spécial concernant l’infrastructure énergétique de la côte Ouest. M. Eyford a entamé un dialogue avec les peuples autochtones en vue de cerner les enjeux relatifs à leur participation à l’aménagement des infrastructures énergétiques.

Le gouvernement a reçu le rapport final de M. Eyford et il en rendra publiques les conclusions et les recommandations. Après avoir étudié le tout attentivement et consulté les communautés autochtones, le gouvernement prendra des mesures concrètes.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

Ou :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
(teletype for the hearing-impaired)
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan  (http://twitter.com/rncan)

Le document d’information suivant préparé à l’intention des journalistes est accessible au www.rncan.gc.ca/media:

 

Les communiqués de presse et documents d’information de RNCan sont diffusés à l’adresse www.rncan.gc.ca/media.