ARCHIVÉE - Le ministre Oliver se rend à Washington pour favoriser la coopération en matière d’énergie et d’environnement

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 6 novembre 2013

WASHINGTON — Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Joe Oliver, se rend aujourd’hui à Washington, pour susciter une plus grande collaboration en matière d’énergie et d’environnement. Au cours de sa sixième visite dans cette ville, il prévoit rencontrer de hauts responsables gouvernementaux et des industriels et participer au Forum sur le leadership en matière de séquestration du carbone.

« L’amélioration de notre collaboration énergétique bilatérale renforcera les perspectives économiques, la sécurité énergétique et la responsabilité environnementale, a déclaré M. Oliver. Nous nous employons à élargir et à diversifier nos marchés de l’énergie tout en investissant dans l’innovation et en réduisant l’empreinte environnementale de notre production, de notre distribution et de notre consommation d’énergie. »

Au cours de sa visite, M. Oliver doit rencontrer :

  • le secrétaire à l’Énergie des États-Unis, Ernest Moniz (ce sera leur deuxième rencontre);
  • le ministre du Pétrole et de l’Énergie de la Norvège, Tord Lien, avec qui il sera question de l’efficacité du système de sécurité des pétroliers de ce pays;
  • le secrétaire d’État à l’Énergie et aux Changements climatiques du Royaume-Uni, Edward Davey.

La relation canado-américaine dans le domaine de l’énergie est la plus importante relation bilatérale en la matière dans le monde. Lors de leur première rencontre en septembre dernier, le ministre Oliver et le secrétaire Moniz ont convenu de quatre champs de coopération entre le Canada et les États-Unis, à savoir :

  • le maintien d’une infrastructure énergétique moderne et sécuritaire;
  • la mise en valeur responsable des nouvelles ressources telles que les sables bitumineux, le pétrole de réservoirs étanches et le gaz de schiste;
  • l’utilisation responsable de l’énergie et le souci d’efficacité énergétique afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre;
  • la collaboration et le leadership au sein des tribunes multilatérales et régionales consacrées aux dossiers énergétiques comme la diversification des marchés et les changements climatiques.

MM. Oliver et Moniz prononceront chacun une brève allocution lors d’une réception conjointe organisée à l’ambassade du Canada dans le cadre du Forum sur le leadership en matière de séquestration du carbone. Le Canada est reconnu par l’Agence internationale de l’énergie (AIE) comme un leader mondial dans la réalisation de projets de captage et stockage du carbone dans le monde.

Au cours de sa visite, M. Oliver souligne aussi l’importance du projet Keystone XL dans le contexte de la sécurité énergétique, de l’emploi et de l’environnement.


« L’approbation de Keystone XL rehausserait la sécurité énergétique, créerait des milliers d’emplois et respecterait l’environnement, a ajouté M. Oliver. Cette approbation permettrait de remplacer le pétrole en provenance du Venezuela, un pays qui a souvent menacé de ne plus approvisionner les États-Unis en pétrole et qui produit autant sinon plus d’émissions que les sables bitumineux, avec des lois moins rigoureuses. »

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan  (https://twitter.com/rncan)