ARCHIVÉE - L’appui du gouvernement fédéral au secteur forestier canadien et à l’aménagement durable de la forêt au Canada

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Document d’information
  • Le gouvernement du Canada est conscient de l’importance du secteur forestier en tant que catalyseur économique, source d’emplois bien rémunérés dans les régions rurales.
  • Depuis 2006, le gouvernement a investi plus de 1,7 milliard de dollars pour aider l’industrie forestière à traverser une période houleuse et il continue de procéder à des investissements stratégiques afin de stimuler sa transformation. Ces investissements comprennent;
    • Le Programme d’écologisation des pâtes et papiers (1 milliard de dollars) a permis de financer 98 projets dans 38 collectivités et de soutenir ainsi plus de 14 000 emplois. Il a en outre favorisé une réduction globale des émissions de gaz à effet de serre de l’industrie des pâtes et papiers canadienne de plus de 10 % par rapport aux niveaux de 2009 et une baisse des coûts énergétiques annuels de près de 70 millions de dollars. Grâce à une meilleure utilisation des sous-produits de la réduction du bois en pâte, la production d’énergie renouvelable à partir de fibres ligneuses s’est accrue de 14 % au Canada, ce qui a donné des revenus additionnels de 149 millions de dollars.
    • Le programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière i(100 millions de dollars) contribue à la démonstration et au déploiement des technologies de pointe qui permettront de fabriquer des produits forestiers plus diversifiés et d’une plus grande valeur dans des domaines comme la bioénergie, les produits de bois novateurs et les produits biochimiques.
    • Le Programme d’innovation forestière (127 millions de dollars) permet de soutenir les activités de recherche, de développement et de transfert qui contribuent à la constante évolution du secteur par l’adoption des technologies émergentes.
    • Le Programme de développement des marchés investit une somme de 70 millions de dollars afin d’accroître les débouchés sur les marchés étrangers ainsi que dans les segments des immeubles non résidentiels et de hauteur moyenne en Amérique du Nord. Le financement est attribué aux associations de produits forestiers pour un vaste éventail d’activités comme la stratégie de marque, la démonstration des techniques canadiennes de construction sur charpente de bois, l’offre de soutien technique en ce qui a trait à l’accès aux marchés et aux questions de réglementation, l’assurance qualité et les services de conception technologique et d’information et la promotion de la feuille de route du Canada en matière d’aménagement forestier durable.
  • Le gouvernement a prolongé l’Accord sur le bois d’œuvre résineux entre le Canada et les États-Unis (ABR) jusqu’en 2015. L’ABR favorise le maintien de relations commerciales stables et régulières avec les États-Unis et assure un accès stable et régulier au marché américain, ce qui soutient les entreprises canadiennes et les travailleurs du secteur forestier. L’ABR permet en outre de retourner plus de 5 milliards de dollars aux exportateurs canadiens et de protéger la capacité des provinces à gérer leurs ressources forestières. Les intervenants de l’industrie canadienne ainsi que les provinces sont très favorables à l’ABR.
  • Le Canada s'est engagé à aménager durablement ses forêts et à sauvegarder l'ensemble des valeurs que les Canadiens attribuent à leurs forêts.
  • Grâce à la science, Ressources naturelles Canada appuie et encourage l’aménagement durable des forêts et rend compte au niveau national et international de la performance environnementale du Canada.
  • Plus de 31 millions d’hectares (8 %) de forêts et d’autres milieux boisés au Canada sont des aires protégées.
  • En décembre 2012, le Canada comptait près de 150 millions d’hectares de terrains forestiers certifiés comme étant durablement aménagés selon l’une ou l’autre des trois normes de certification internationalement reconnues– soit plus que partout ailleurs dans le monde. La certification indépendante par une tierce partie atteste de l'intégrité des pratiques d’aménagement de la forêt.
  • Au Canada, les politiques et les règlements en matière de foresterie exigent que toutes les forêts récoltées sur des terres publiques soient régénérées de façon concluante.
  • On récolte annuellement moins de 0,2 % des forêts canadiennes.
  • Le Canada a mis en place un système rigoureux et exhaustif de gouvernance forestière et est reconnu internationalement comme étant une source fiable de produits forestiers d'origine légale et durable.
Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Ou :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (https://twitter.com/rncan)