ARCHIVÉE - Le gouvernement Harper investit dans les technologies innovatrices de l’énergie propre

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 5 septembre 2012

CALGARY — L'honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, a salué aujourd’hui la décision de Shell Canada et de ses partenaires Chevron Canada Limited et Marathon Oil Canada Corp. d’investir une somme importante dans le projet Quest de captage et stockage du carbone.

« Le gouvernement Harper continuera à investir dans les technologies innovatrices comme celle que représente le projet Quest et à soutenir ainsi des emplois de qualité et le développement responsable de nos ressources, a dit le ministre. Ce projet aidera à démontrer le potentiel offert par le captage et stockage du carbone dans les sables bitumineux et à mettre en valeur le leadership canadien dans le monde. »

Quest est un projet de captage et stockage du carbone pleinement intégré de Shell Canada et de ses partenaires, Chevron Canada Limited et Marathon Oil Canada Corp., maintenant en voie d’expansion.

« Il s’agit du premier projet de captage et stockage du carbone à échelle commerciale à s’attaquer aux émissions de CO2 des sables bitumineux, a déclaré John Abbott, vice-président exécutif, Pétrole lourd, de Shell. Au-delà de l’importance de ce projet pour la réduction de nos impacts dans l’exploitation des sables bitumineux, les connaissances qu’il nous permettra d’acquérir nous seront précieuses pour accélérer le déploiement de cette technologie dans le monde. »

Le projet vise le captage, le transport, l’injection, le stockage et la surveillance du dioxyde de carbone (CO2) émis par les installations de traitement de Shell à Scotford. Le gaz capté sera comprimé puis transporté par gazoduc vers un lieu d’injection situé approximativement à 80 kilomètres au nord des installations de Scotford. Il sera alors stocké en permanence dans une formation géologique appelée sables du Cambrien basal, à deux kilomètres de profondeur.

L’investissement de 120 millions de dollars du gouvernement Harper provient du Fonds de l’énergie propre, un élément du Plan d’action économique du Canada. Le fonds a été créé en vue de verser 795 millions de dollars en cinq ans à l’appui de projets de recherche-développement susceptibles de promouvoir le leadership canadien dans les technologies de l’énergie propre et de réduire les émissions de gaz à effet de serre émanant de la production d’énergie.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca