Les ressources naturelles du Canada, pilier du commerce Canada-Inde

Ressources naturelles Canada

Le 9 juin 2012

TORONTO — Dans le discours qu’il a prononcé à l’occasion de la soirée annuelle de remise des prix de la Chambre de commerce indo-canadienne, le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Joe Oliver, a souligné l’importance des secteurs des ressources naturelles pour le commerce bilatéral et la collaboration avec l’Inde.

« Étant donné qu’un emploi sur cinq et plus de 60 % de l’économie canadienne dépendent du commerce international, il est essentiel de consolider notre alliance commerciale avec l’Inde pour assurer la croissance économique de notre pays, a déclaré M. Oliver. La demande d’énergie, de minéraux, de métaux et de produits de bois est en plein essor en Inde, et le Canada est bien placé pour devenir un fournisseur clé dans ce marché. »

Les ressources naturelles représentent déjà la moitié des exportations du Canada vers l’Inde, lesquelles ont augmenté de plus de 26 % depuis l’an dernier. D’ailleurs, cette augmentation se poursuivra sûrement car il est prévu que la croissance économique de l’Inde demeurera l’une des plus rapides au monde.

Le Canada tisse des liens solides avec l’Inde en appui à la science, aux technologies et au commerce grâce au Forum Canada-Inde sur l’énergie, à des protocoles d’entente et à nos accords commerciaux bilatéraux annuels.

« Les liens entre l’Inde et le Canada sont chargés d’histoire et fondés sur une profonde amitié. À ces liens, nous ajoutons de nouvelles alliances commerciales, a dit le ministre Oliver. Nous négocions actuellement un accord de partenariat économique global qui pourrait modifier radicalement l’importance et l’étendue des échanges bilatéraux. »

Le gouvernement du Canada s’emploie à moderniser le régime de réglementation pour que le Canada soit mieux en mesure d’attirer les investisseurs, de créer de l’emploi et une prospérité durable et de favoriser la compétitivité. Son plan pour un Développement responsable des ressources repose sur quatre grands piliers : des examens de projet prévisibles et réalisés en temps opportun, mais néanmoins rigoureux; la réduction du double emploi dans l’examen des projets; le renforcement des mesures de protection de l’environnement; et une meilleure consultation des Autochtones.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca