ARCHIVÉE - Le ministre Oliver : le Développement responsable des ressources, un plan intégrateur en vue de la prospérité commune

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Le 28 novembre 2012

VANCOUVER — L'honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada, s’est adressé aujourd’hui au Business Council of British Columbia pour souligner l’engagement du gouvernement canadien à assurer une prospérité partagée par l’ensemble de la population. Le plan de Développement responsable des ressources soutient 800 000 emplois directs à la grandeur du pays tout en veillant à bien protéger l’environnement. Les industries des ressources représentent 13 % de l’économie de la Colombie-Britannique.

« Le gouvernement Harper est déterminé à soutenir l’emploi, la croissance économique et une prospérité durable par tout le Canada, a déclaré M. Oliver. Notre approche au chapitre du Développement responsable des ressources soutient 1,6 million d’emplois, dans toutes les régions du pays, y compris 100 000 emplois directs en Colombie-Britannique, et il ouvrira la porte à des milliers d’autres. »

Le Développement responsable des ressources soutient d’importants programmes sociaux, y compris les services de santé et l’éducation, d’un bout à l’autre du pays. Le plan du gouvernement a aussi pour effet de renforcer les rigoureuses normes canadiennes régissant les transports par voie maritime et par pipeline. Nous renforçons la sécurité des oléoducs et des gazoducs en accroissant de moitié le nombre des inspections annuelles et en doublant le nombre des vérifications détaillées menées chaque année.

« L’activité commerciale est au cœur de cette ville prospère et dynamique et est menée de manière durable sur le plan de l’environnement, a dit le ministre. La mise en valeur des ressources ne peut être autorisée sans que l’assurance ait été donnée qu’elle se fera de manière durable et responsable. Tous les projets mis de l’avant par l’entreprise sont assujettis à des examens indépendants et objectifs confiés à des experts.

Les ressources naturelles représentent 80 % des exportations de biens de la Colombie-Britannique. Au cours des derniers mois, M. Oliver a dirigé des missions économiques aux États-Unis, en Europe, en Chine, en Corée, au Japon, en Israël, en Inde, aux Philippines et à Hong Kong pour vanter l’abondance des ressources naturelles du Canada. « Notre volonté de créer de nouveaux marchés est primordiale pour notre croissance économique collective et notre prospérité à long terme, a dit le ministre. Nous faisons en sorte que l’entreprise canadienne puisse livrer concurrence au sein de certains de certaines des économies qui connaissent la plus forte croissance au monde, ce dont profitera l’ensemble de la population canadienne. »

Selon le récent rapport de l’Agence internationale de l’énergie, World Energy Report 2012, les États-Unis deviendront pratiquement autosuffisants sur le plan de l’énergie, en termes nets, d’ici 2035. Par contre, près de 75 % des exportations canadiennes liées aux ressources naturelles sont destinées à ce pays. Ce changement prévu fait ressortir l’inéluctable nécessité d’investir dans les projets mis de l’avant par le secteur privé, assujettis à des examens indépendants et objectifs, afin que les Canadiens puissent exploiter et exporter leurs ressources en vue de leur prospérité commune.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca