ARCHIVÉE - Joe Oliver : le Développement responsable des ressources contribue à l’emploi chez les Autochtones du pays

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Le 19 novembre 2012

TORONTO — Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a souligné aujourd’hui l’importance du Développement responsable des ressources pour l’emploi chez les peuples autochtones et pour l’économie du pays. Il a expliqué comment le gouvernement du Canada comptait procéder pour accroître davantage la participation des peuples autochtones dans le secteur de l’exploitation et de la prospection minières.

« Le gouvernement Harper est absolument déterminé à soutenir l’emploi, la croissance économique et une prospérité durable au pays, a-t-il déclaré. Nos plans soutiennent les quelque 31 000 Autochtones qui travaillent dans le secteur des ressources naturelles et ouvriront de nouveaux débouchés pour des milliers d’autres. »

Selon les estimations de l'association minière du Canada, les Autochtones constituent 7,5 % de la main-d’œuvre de l’industrie minière canadienne, ce qui fait de celle-ci leur principal employeur privé.

« Notre gouvernement exerce un leadership qui ouvre de nouvelles avenues de développement économique aux communautés autochtones de l’ensemble du pays, a ajouté le ministre Oliver. Notre détermination à créer de nouveaux marchés et à limiter la charge fiscale ouvre la voie à quelque 600 projets qui au cours des dix prochaines années vont fournir des emplois et des avantages économiques plus nombreux aux Autochtones. »

Le secteur minier s’attend à engager environ 100 000 travailleurs de plus au cours des dix prochaines années en prévision des nouveaux projets liés aux ressources naturelles. Le Développement responsable des ressources consolide le soutien offert expressément aux Autochtones :

  • en investissant plus de 690 millions de dollars dans l’acquisition de compétences, l’éducation et les infrastructures pour que davantage d’Autochtones soient en mesure de profiter de ces débouchés;
  • en intégrant davantage la consultation des Autochtones dans les nouveaux processus de réglementation et d’évaluation environnementale;
  • en affectant plus de 13 millions de dollars à l’amélioration de la consultation des Premières Nations pour assurer la protection de leurs droits et de leurs intérêts.

Le Développement responsable des ressources renforce aussi la protection de l’environnement en exigeant l’emploi de pétroliers à double coque, le pilotage dans les eaux locales et l’amélioration des aides à la navigation, et en augmentant de moitié le nombre annuel d’inspections d’oléoducs et de gazoducs que doit réaliser l’Office national de l’énergie.

« Notre plan de Développement responsable des ressources consacre tout un volet à la tenue de consultations uniformes, responsables, pertinentes et menées en temps opportun auprès des Autochtones, a signalé M. Oliver. Nous avons à cœur de faire en sorte que les peuples autochtones tirent pleinement avantage de ces occasions de développement économique. »

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca