ARCHIVÉE - Les ministres de l’énergie du Canada conviennent de collaborer à la réalisation de grandes priorités

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Le 11 septembre 2012

CHARLOTTETOWN — Cette semaine, lors de leur conférence annuelle, les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux de l’énergie et des mines ont convenu de mener une action collective pour renforcer la position du Canada en tant que chef de file mondial dans le domaine de l’énergie et des mines. La Conférence des ministres de l’énergie et des mines, coprésidée par l’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, et l’honorable Wesley Sheridan, ministre des Finances, de l’Énergie et des Affaires municipales de l’Île-du-Prince-Édouard, était axée cette année sur les mesures à prendre pour concrétiser le potentiel économique des secteurs de l’énergie et des mines du Canada.

Les ministres ont mis l’accent sur l’importance capitale des ressources naturelles pour l’économie canadienne. En 2011, ce secteur a contribué à raison de 15 % au PIB nominal du Canada et employé directement près de 800 000 Canadiens. Un même nombre de Canadiens travaillent dans des secteurs connexes tels que la construction, la technologie, le secteur manufacturier et les services financiers. On estime que les grands projets dans le domaine des ressources naturelles, en cours ou prévus dans les 10 prochaines années, représentent quelque 650 milliards de dollars en dépenses d’investissement.

« Peu de pays au monde réalisent des projets de cette ampleur ou à ce rythme dans l’énergie et les mines — offrant aux Canadiens une occasion que l’on ne rencontre qu’une fois par génération, a déclaré le ministre Oliver. Toutefois, nous ne pouvons pas tenir ces investissements pour acquis. Nous devons continuer à diversifier notre accès aux marchés mondiaux tout en nous dotant d’une protection environnementale de calibre mondial, y compris de solides règles de sécurité pour les pipelines et le transport maritime. »

« Nos entretiens des deux derniers jours ont renforcé notre volonté commune d’affermir la réputation du Canada comme pays de premier rang par ses approches innovatrices et responsables dans le domaine de l’énergie, a ajouté le ministre Sheridan. Le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires sont résolus à travailler de concert pour atteindre cet objectif. »

Au cours d’une table ronde, les ministres se sont entendus sur l’importance fondamentale de la croissance et de la diversification des capitaux et des marchés pour toutes les ressources énergétiques du Canada. Ils ont convenu de la nécessité d’une infrastructure adéquate pour l’acheminement de nos ressources aux marchés et du besoin d’innover afin de réduire les coûts, d’améliorer notre bilan environnemental, y compris en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, et de créer de nouveaux débouchés commerciaux dans le monde. Ils ont convenu de collaborer à l’avancement des priorités énergétiques nationales, dans le respect de leurs champs de compétence propres et en tenant compte des forces régionales. Les ministres ont en outre reconnu les progrès importants réalisés dans la réforme de la réglementation et la nécessité de tirer parti des mesures du programme de Développement responsable des ressources du gouvernement du Canada pour réduire davantage le double emploi.

Pour accroître leur collaboration sur le plan des priorités énergétiques communes, les ministres se sont engagés à redoubler d’efforts en ce qui a trait à la réforme de la réglementation, aux marchés du travail, aux marchés et aux échanges commerciaux internationaux, à l’efficacité et à l’innovation énergétiques. Les ministres se sont engagés à accroître les efforts de sensibilisation afin que les Canadiens soient au fait de ces importants enjeux qui touchent l’économie du pays et notre qualité de vie. Les responsables informeront les ministres des progrès accomplis dans ces domaines lors de la prochaine conférence annuelle des ministres de l’énergie et des mines, qui sera organisée par le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, à Yellowknife, en août 2013.

Étant donné l’absence de ministre québécois responsable des ressources naturelles, le Québec n’a pas pris position sur ces questions.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Jennifer MacDonald-Donovan
Finances, Énergie et Affaires municipales
Gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard
902-620-3679

Renseignements pour le grand public : 

Du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 (HAE)
Téléphone : 613-995-0947
ATME : 613-996-4397
(appareil de télécommunication pour malentendants)
Courriel : questions@nrcan.gc.ca

Les documents d’information suivant sont fournis à :

Le document d’information, Conférence annuelle des ministres de l’énergie et des mines du Canada, se trouve à l’adresse suivante : http://www\.rncan.gc.ca.