ARCHIVÉE - Les ministres des mines du Canada s’entendent pour collaborer dans les dossiers prioritaires

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Le 11 septembre 2012

CHARLOTTETOWN — Cette semaine, lors de leur réunion annuelle, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’énergie et des mines ont convenu de mener une action collective pour renforcer la position du Canada en tant que chef de file mondial dans le domaine de l’énergie et des mines. La Conférence annuelle des ministres de l’énergie et des mines, coprésidée par l’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, et l’honorable Wesley Sheridan, ministre des Finances, de l’Énergie et des Affaires municipales de l’Île-du-Prince-Édouard, a été axée sur les mesures à prendre pour concrétiser le potentiel économique des secteurs de l’énergie et des mines du Canada.

Les ministres ont mis l’accent sur l’importance capitale des ressources naturelles pour l’économie canadienne. En 2011, ces secteurs ont contribué à 15 % du PIB nominal du Canada et ont employé directement près de 800 000 Canadiens. Autant de Canadiens travaillent dans des secteurs connexes tels que la construction, la technologie et les services financiers. On estime que les grands projets dans le domaine des ressources naturelles, en cours ou prévus dans les dix prochaines années, représenteraient quelque 650 milliards de dollars en dépenses d’investissement.

« Le secteur minier du Canada est sur le point de connaître une croissance considérable qui créera des emplois de grande qualité pour nos citoyens dans tout le pays, a déclaré le ministre Oliver. Toutefois, nous devons faire plus pour que se concrétisent l’énorme potentiel de notre pays en matière de ressources minières et les investissements prévus. Notre réussite dépendra d’un climat d’investissement exemplaire, d’un accès accru à des marchés diversifiés, d’un recours constant à l’innovation, de marchés du travail efficaces, d’un souci de la protection de l’environnement et de meilleures consultations auprès des Autochtones. »
« Au cours des deux derniers jours, nous avons beaucoup parlé de l’importance des secteurs des ressources naturelles pour la santé de notre économie, particulièrement l’industrie minière, a dit le ministre Sheridan. Il y a certes des obstacles à surmonter, mais je suis persuadé que l’industrie minière peut grandement bénéficier de la collaboration et de la concertation soutenues de nos gouvernements. »

Au cours d’une table ronde, les ministres ont reconnu les progrès importants réalisés dans la réforme de la réglementation et la nécessité de tirer parti des mesures du programme de Développement responsable des ressources du gouvernement du Canada pour réduire davantage le double emploi.

Durant la conférence, les ministres ont parlé des mesures particulières à prendre pour réduire les obstacles d’ordre réglementaire associés aux technologies vertes. Ils ont également examiné les moyens de soutenir la viabilité à long terme du secteur minier canadien, notamment les géosciences et l’innovation, et ont convenu d’un ensemble d’indicateurs pour l’édition 2013 du Rapport sur la performance du secteur minier. Les ministres se sont engagés à accroître les efforts de sensibilisation afin que la population soit informée de ces importants enjeux qui touchent l’économie du pays et notre qualité de vie.

En signant le quatrième Accord géoscientifique intergouvernemental, les ministres ont réitéré la volonté de leurs gouvernements de collaborer à la gestion, à la diffusion et à l’échange de l’information géoscientifique.

Ils feront le point sur les progrès accomplis dans ces domaines lors de leur prochaine réunion annuelle, qui sera organisée par le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, à Yellowknife, en août 2013.

Étant donné l’absence de ministre québécois responsable des ressources naturelles, le Québec n’a pas pris position sur ces questions.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613 996-2007

ou

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613 992-4447

ou

Jennifer MacDonald-Donovan
Finances, Énergie et Affaires municipales
Gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard
902 620-3679

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Les documents d’information suivant sont fournis à :

Le document d’information Conférence annuelle des ministres de l’Énergie et des mines du Canada se trouve au www.scics.gc.ca.