ARCHIVÉE - Le gouvernement Harper a annoncé l’entrée en vigueur de nouvelles mesures qui profiteront aux consommateurs canadiens

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

le 1er juin 2012

Toronto - Le gouvernement Harper a annoncé aujourd’hui que des exemptions personnelles accrues s’appliquant aux consommateurs canadiens étaient maintenant en vigueur. L’augmentation des exemptions, annoncée dans le Plan d’action économique de 2012, profitera aux consommateurs canadiens qui rentrent au pays en simplifiant leur passage à la frontière. L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, a fait cette annonce aujourd’hui à l’Aéroport Billy-Bishop de Toronto.

« Notre gouvernement est conscient de l’importance qu’une frontière efficiente revêt pour les Canadiens et pour notre économie, a déclaré le ministre Oliver. Les Canadiennes et les Canadiens effectuent chaque année quelque 30 millions de séjours de plus de 24 heures à l’étranger. La mesure accélérera les formalités douanières pour les consommateurs canadiens, de même qu’elle facilitera l’activité commerciale transfrontalière et les déplacements des Canadiens. Cette modification s’imposait depuis longtemps.»

«À compter d’aujourd’hui, les résidents qui rentrent au Canada après un séjour d’au moins 24 heures à l’étranger bénéficient d’une exemption de taxes et de droits sur des marchandises achetées à l’étranger dont la valeur maximale s’établit à 200 $. La valeur maximale des marchandises exemptées dans le cas des voyageurs qui rentrent d’un séjour d’au moins 48 heures est pour sa part fixée à 800 $. Les montants des exemptions sont maintenant harmonisés avec ceux en vigueur aux États-Unis.»

Il n’y a toujours pas d’exemption de droits ou de taxe pour les séjours de moins de 24 heures à l’étranger. Les maximums applicables au volume de boissons alcoolisées et à la quantité de produits du tabac demeurent aussi inchangés.

« Notre association fait bon accueil aux changements que le gouvernement du Canada a apportés aux exemptions pour les voyageurs, a déclaré Bruce Cran, président de l’Association des consommateurs du Canada. Ces exemptions n’avaient pas été revues ou rajustées depuis plusieurs années, ce qui avait une incidence sur les familles et les voyageurs canadiens qui rentraient de vacances. En harmonisant les exemptions canadiennes avec celles des États-Unis, le gouvernement a posé un geste favorable aux consommateurs canadiens qui passent au moins 24 heures à l’extérieur du Canada. »

Qu’ils soient en fin de voyage ou en visite, les voyageurs avertis et bien préparés passent la frontière sans retard indu. Pour plus de renseignements au sujet des exemptions personnelles pour les voyageurs, veuillez consulter la page Web intitulée Questions et réponses – Exemptions personnelles de l’Agence des services frontaliers du Canada. Le site Web de l’Agence (www.asfc.gc.ca) offre également des conseils de voyage pour vous aider à tirer le maximum de vos voyages.

http://www.rncan.gc.ca/media/photo-public-fra.php

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Mary Ann Dewey-Plante
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances
613-996-8080

Agence des services frontaliers du Canada
Ligne destinée aux médias
613-957-6500