ARCHIVÉE - Énergie propre et hydroélectricité : Des industries essentielles pour atteindre les objectifs économiques et environnementaux du Canada

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
Le 14 mai 2012

OTTAWA — David Anderson, secrétaire parlementaire de l’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, a souligné aujourd’hui la grande importance de la valorisation responsable de l’énergie pour la croissance économique du Canada.

Lors du Forum 2012 sur l’hydroélectricité organisé par l’Association canadienne de l’hydroélectricité, M. Anderson a souligné que la croissance continue et la réussite de l’industrie de l’hydroélectricité du Canada sont essentielles à la fois pour atteindre les buts économiques et environnementaux du Canada et aux objectifs du gouvernement du Canada en matière de création d’emplois, de croissance et de prospérité pour tous les Canadiens.

L’hydroélectricité représente 60 p. 100 de l’approvisionnement en électricité sans émissions du Canada, ce qui classe nos sources d’électricité parmi les plus propres et les plus fiables au monde. Le Canada est le troisième plus grand producteur d’hydroélectricité au monde. L’industrie de l’hydroélectricité, y compris les projets de construction d’envergure, offre des emplois de haute qualité à des milliers de Canadiens dans toutes les régions du pays.

« Les possibilités d’expansion de ce secteur essentiel à notre économie sont vastes et continuent de croître, indique M. Anderson. Toutefois, des projets énergétiques d’envergure, y compris les projets hydroélectriques, font actuellement l’objet de délais longs et imprévisibles en raison d’un processus réglementaire inutilement complexe et redondant. C’est pourquoi notre gouvernement a introduit le plan de Développement responsable des ressources. »

Le Développement responsable des ressources est un volet important du Plan d’action économique du Canada de 2012, et aidera à assurer que tous les Canadiens bénéficient de la mise en valeur responsable de notre grande richesse en ressources naturelles.

Le plan vise quatre domaines d’amélioration : rendre les examens des grands projets plus prévisibles et plus rapides; réduire le chevauchement et le fardeau réglementaire; renforcer la protection de l’environnement; améliorer les consultations auprès des Autochtones.

L’Association canadienne de l’hydroélectricité a clairement fait savoir que la réforme est nécessaire pour assurer le développement et la prospérité de l’industrie de l’hydroélectricité.

« Le secteur de l’électricité doit pouvoir compter sur une réglementation prévisible et efficiente. Malheureusement, l’actuel régime fédéral d’évaluation environnementale engendre des problèmes importants de double emploi et de retard ainsi que des incertitudes », signale Ed Wojczynski, président de l’Association canadienne de l’hydroélectricité. « Ces obstacles mettent en péril la capacité du Canada de moderniser et de renforcer ses infrastructures électriques. »

M. Anderson insiste sur le fait qu’un régime réglementaire efficace et efficient aidera à soutenir les avantages économiques à long terme du Canada et à favoriser la croissance des emplois tout en attirant des investissements et en encourageant la concurrence au pays.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca