Warning message

Cette page Web a été archivée dans le Web. Information archivée dans le Web.

ARCHIVÉE - Le gouvernement accepte les recommandations de la Commission d’examen conjoint pour le projet de nouvelle centrale nucléaire de Darlington

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d'autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous ».

Ressources naturelles Canada

Le 2 mai 2012

OTTAWA — L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, a fait connaître aujourd’hui la réponse du gouvernement du Canada aux recommandations formulées dans le rapport d’évaluation environnementale de la Commission d’examen conjoint (CEC) pour le projet de nouvelle centrale nucléaire de Darlington.

Compte tenu des recommandations de la CEC et des mesures d’atténuation proposées, le gouvernement a déterminé que le projet n’est pas susceptible d’avoir d’effets négatifs importants sur l’environnement.

« L’énergie nucléaire offre une solution sûre et fiable, pratiquement sans émissions, pour répondre aux besoins du Canada sur les plans énergétique et environnemental, a déclaré M. Oliver. Le gouvernement prendra les mesures nécessaires pour donner suite aux recommandations qui relèvent de sa compétence. »

La CEC a été mise sur pied en 2009 par le ministre de l’Environnement et le président de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) pour analyser l’énoncé des incidences environnementales de la Société de production d’électricité de l’Ontario (OPG) et sa demande de permis pour la préparation d’un site pour le projet de nouvelle centrale nucléaire de Darlington, situé sur le site du complexe nucléaire de Darlington dans la municipalité de Clarington en Ontario. La CEC a conclu que le projet n’est pas susceptible d’avoir des effets négatifs importants sur l’environnement, pourvu que ses recommandations soient suivies et pourvu que soient mis en œuvre les mesures d’atténuation proposées et les engagements pris par OPG pendant l’examen.

Les membres de la CEC, qui sont mandatés par la CCSN, doivent maintenant rendre une décision au sujet de la demande de permis présentée par OPG pour la préparation d’un site. Il s’agit de la première étape du processus d’autorisation de la CCSN, lequel est obligatoire pour tout projet de nouvelle centrale nucléaire au Canada.

La réponse du gouvernement du Canada au rapport de la CEC se trouve dans le site Web de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca