ARCHIVÉE - Énoncé de l’honorable Joe Oliver, C.P., député, ministre des Ressources naturelles, concernant l’oléoduc Keystone XL

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
Le 18 janvier 2012

OTTAWA — « Nous sommes évidemment déçus de l’annonce d’aujourd’hui concernant l’oléoduc Keystone XL.

Ce projet aurait créé des milliers et des milliers d’emplois aussi bien aux États-Unis qu’au Canada et aurait contribué à assurer la sécurité énergétique chez nos voisins du Sud. Nous continuons à croire que ce projet est dans le meilleur intérêt des deux pays.

Notre gouvernement respecte le droit des États-Unis de prendre leurs propres décisions.

Toutefois, il est clair que le processus n’est pas encore terminé et nous espérons que ce projet sera approuvé selon ses mérites dans le futur.

Le Canada et les États-Unis profitent de la plus importante relation dans le monde dans le domaine de l’énergie. Nous continuerons à travailler avec les États-Unis pour renforcer la sécurité énergétique des deux pays.

Entre-temps, notre gouvernement va de l’avant en vue de créer des emplois et de la prospérité économique pour tous les Canadiens.

L’exploitation responsable des énormes ressources fournies par nos sables bitumineux devrait créer des centaines de milliers d’emplois répartis d’un bout à l’autre du pays, générant d’importantes retombées économiques.

Nous ne saurions trop insister sur le fait que ces retombées servent à financer des services critiques pour les Canadiens, dont les soins de santé et l’éducation.

Quatre-vingt-dix-neuf pour cent de nos exportations de pétrole vont actuellement aux États-Unis. La décision prise aujourd’hui par l’administration Obama souligne l’importance de diversifier et d’étendre nos marchés, y compris vers le marché asiatique en pleine expansion, pour aider à assurer la sécurité financière des Canadiens et de leurs familles pendant les décennies à venir. »

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447