ARCHIVÉE - Les ressources naturelles sont le moteur de l’économie canadienne, affirme le ministre Oliver

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Le 26 mars 2012

TORONTO — L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, a fait part aujourd’hui du regard que porte le gouvernement du Canada sur la prospérité future du pays à des dirigeants gouvernementaux et industriels lors d’une réception donnée par l’institut Macdonald-Laurier. Il a mis l’accent sur les circonstances éminemment favorables dont peut tirer parti le Canada pour exploiter ses ressources naturelles et stimuler l’emploi et la croissance dans un contexte d’incertitude économique à l’échelle mondiale.

« L’équilibre des forces économiques change, et nous devons nous adapter à ce changement, a affirmé M. Oliver. La modernisation de notre régime de réglementation est un principe économique qu’il nous faut bien articuler, et cela se traduit par l’exploitation responsable de nos ressources tout en attirant le capital nécessaire à l’agrandissement de nos infrastructures. »

En tournée au pays depuis quelques jours, le ministre Oliver a insisté sur le fait que l’exploitation des ressources naturelles du Canada pouvait se faire de manière à allier croissance économique et protection de l’environnement.

« Les initiatives que nous avons prises dans le cadre du Plan d’action économique du Canada ont certainement contribué à créer un meilleur climat pour l’investissement, mais il nous faut faire plus encore, a déclaré le ministre. Nous devons porter notre attention sur ce qui compte, c’est-à-dire les projets majeurs, susceptibles d’avoir des impacts significatifs sur l’environnement, tout en travaillant à atténuer ces impacts. Nous voulons un régime réglementaire qui protège la population et encourage la saine gestion de l’environnement, tout en favorisant l’avantage concurrentiel du Canada. »

Le ministre a visité l’usine de l’entreprise Automatic Coating Limited, qui produit des enduits liquides et des revêtements en poudre de haute performance pour l’industrie canadienne des hydrocarbures, sables bitumineux y compris, et pour diverses industries au Canada et en Amérique du Nord. Cette entreprise torontoise innovatrice est reconnue mondialement pour ses ateliers de revêtement en poudre, réputés parmi les plus avancés en Amérique du Nord. Le ministre a profité de sa visite pour souligner l’importance des ressources naturelles pour l’économie canadienne.

« En fait, la réussite du secteur manufacturier canadien peut et doit aller de pair avec la réussite du secteur des ressources, a dit M. Oliver. Celui-ci représente 6 % du PIB ontarien, et 4,1 % des emplois. Les sables bitumineux à eux seuls représentent environ 400 000 emplois directs et indirects dans les métiers, la fabrication, la haute technologie et les services financiers, dans toutes les régions du pays, y compris ici même, en Ontario. »

En agissant maintenant pour moderniser le régime réglementaire canadien, le gouvernement du Canada garantira que les ressources naturelles demeurent la pierre angulaire de notre prospérité pour des générations.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca