Warning message

Cette page Web a été archivée dans le Web. Information archivée dans le Web.

ARCHIVÉE - Le gouvernement du Canada annonce un financement pour la phase de mise en œuvre de l’Initiative dans la région de Port Hope

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d'autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous ».

Ressources naturelles Canada

Le 13 janvier 2012

PORT HOPE (ONTARIO) — L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada a décidé d’investir une somme de 1,28 milliard de dollars échelonnée sur dix ans pour décontaminer des déchets radioactifs de faible activité situés dans la région de Port Hope.

L’Initiative dans la région de Port Hope (IRPH) est un accord conclu entre le gouvernement du Canada et des collectivités locales afin de mettre sur pied et en œuvre une solution de gestion sécuritaire à long terme pour les déchets radioactifs de faible activité dont les municipalités de Port Hope et Clarington ont hérité du passé. L’Initiative vise à traiter les déchets radioactifs hérités suite aux opérations de raffinage du radium et de l’uranium de l’ancienne société d’État Eldorado Nucléaire Limitée et de ses prédécesseurs du secteur privé qui avaient débuté dans les années 1930.

« Cet investissement souligne l’engagement de longue date du gouvernement relativement à la décontamination des déchets historiques de faible activité dont la région de Port Hope a hérité, a déclaré le ministre Oliver. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec les municipalités afin de régler la question des déchets radioactifs et de créer de nouvelles occasions de développement et de croissance économique dans cette région. »

L’IRPH se compose de deux projets importants, le projet de Port Hope et celui de Port Granby. Chaque projet implique la construction de nouvelles installations de gestion à long terme des déchets et d’une infrastructure de soutien, de même que le nettoyage et la restauration des sites contaminés et la surveillance et l’entretien à long terme des installations.

« Les travaux entrepris dans le cadre de l’Initiative dans la région de Port Hope devraient créer des centaines d’emplois directs et indirects dans de nombreux domaines, y compris le génie, la construction, le camionnage et les services de soutien, d’ajouter le député de Northumberland–Quinte West, Rick Norlock. Ils comprendront également la réalisation et l’amélioration d’infrastructures dont la région a bien besoin et dont elle pourra profiter durant de nombreuses années. »

L’IRPH est entreprise conjointement par Ressources naturelles Canada, Énergie atomique du Canada limitée et Travaux publics et Services gouvernementaux Canada.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Vous trouverez plus de renseignements au http://www.rncan.gc.ca/salle-medias/accueil/1352 dans le précis d’information suivant :

Port Hope Area Initiative