ARCHIVÉE - Le ministre Oliver met en valeur les ressources énergétiques du Canada au Forum international de l’énergie au Koweït

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Le 14 mars 2012

KOWEÏT — L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, a conclu aujourd’hui son voyage au Koweït. Au cours de sa visite, il a assisté au Forum international de l’énergie, le plus grand rassemblement mondial des ministres de l’Énergie, représentant 90 % de l’offre et de la demande d’hydrocarbures dans le monde. Cette rencontre de deux jours a réuni les dirigeants de sociétés pétrolières nationales et internationales, ainsi que les représentants de grandes organisations internationales.

Dans son discours d’hier devant l’assemblée générale, le ministre Oliver a saisi l’occasion pour faire ressortir l’importante contribution du Canada à la sécurité énergétique mondiale en sa qualité de superpuissance énergétique. Étant donné les préoccupations au sujet de perturbations éventuelles des approvisionnements dans la région, le ministre a souligné le rôle du Canada comme fournisseur d’énergie sûr et fiable.

Le ministre a aussi mis l’accent sur la position du Canada au sujet de la Directive sur la qualité des carburants (DQC).

« Toute politique discriminatoire contre les sables bitumineux entravera le libre mouvement des approvisionnements mondiaux de pétrole et nuira à la sécurité énergétique dans son ensemble, a affirmé le ministre Oliver. Par exemple, l’adoption de la directive européenne proposée sur la qualité des carburants pourrait avoir des conséquences importantes et imprévues sur les approvisionnements mondiaux de pétrole dans la mesure où elle crée des obstacles discriminatoires et sans fondements scientifiques aux marchés internationaux de l’énergie. »

Le ministre Oliver a donné, comme exemple récent de l’engagement du Canada à la protection environnementale et à l’exploitation responsable des sables bitumineux, le Plan de surveillance intégrée pour les sables bitumineux de son gouvernement.

Le ministre Oliver a également renforcé la position du Canada sur la DQC dans ses réunions avec plusieurs ministres et représentants européens importants, dont ceux de l’Union européenne, d’Allemagne, de France, du Royaume-Uni, de la Pologne et de la Belgique. Il a remis à ses homologues des lettres au sujet de la position du Canada, lettres qui, après le Forum, seront aussi envoyées à tous les ministres de l’Énergie et de l’Environnement de l’Union européenne et rendues publiques.

Si l’intérêt principal du Forum portait sur le pétrole et le gaz, le ministre a pris l’occasion de mettre l’accent sur les investissements du Canada dans la mise au point et le déploiement de technologies d’énergie propre telles que le captage et le stockage du carbone et les réseaux électriques intelligents.

Ces technologies contribuent à affermir le Canada comme l’un des rares pays dans le monde à profiter aussi bien de secteurs industriels et tertiaires modernes que d’un solide secteur de produits de base, jouissant de grandes possibilités de diversifier son marché, surtout dans la région de l’Asie-Pacifique.

Le ministre a aussi profité du Forum pour se réunir avec ses homologues des grands pays producteurs de pétrole, dont l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l’Algérie et le Koweït, pour échanger des vues sur les marchés d’hydrocarbures et sur les possibilités d’investissement et de commerce.

Reconnaissant la décision du Canada d’élargir ses marchés d’exportation en Asie tout en favorisant les investissements au Canada, le ministre a rencontré le ministre de la Corée et des dirigeants de Mitsubishi.

« Notre Porte de l’Asie-Pacifique sera la voie la plus rapide pour expédier des marchandises, y compris les produits énergétiques, entre l’Amérique du Nord et l’Asie, et la diversification de nos marchés d’exportation restera un objectif stratégique primordial pour le Canada », a affirmé le ministre Oliver.

La lettre du ministre Oliver au commissaire européen chargé de l’énergie, Güenther Oettinger, sur la position du Canada concernant la DQC se trouve à : http://www\.rncan.gc.ca/salle-medias/communiques/2012/30b/6059.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Le document d’information suivant est diffusé à l’adresse :

  1. Directive sur la qualité des carburants