ARCHIVÉE - Le ministre Oliver souligne l’apport d’une industrie énergétique en plein essor à Terre-Neuve-et-Labrador

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Le 8 mars 2012

ST. JOHN’S — L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, a pris la parole aujourd’hui devant la Newfoundland & Labrador Oil & Gas Industries Association (NOIA) pour discuter de l’apport économique important du secteur des hydrocarbures dans la province.

« Il n’est pas exagéré de dire que l’industrie des hydrocarbures a transformé l’économie de Terre-Neuve-et-Labrador, a dit le ministre Oliver. Conjointement avec les nouveaux projets miniers, cette industrie est le fer de lance d’une reprise des secteurs des ressources naturelles dans la province. »

« Sous l’impulsion des ressources, la valeur des exportations de marchandises de Terre-Neuve-et-Labrador a bondi de près de 40 % l’an dernier, bien plus que dans toute autre province, a ajouté M. Oliver. Ces chiffres se traduisent en avantages bien réels et bien concrets pour la population : emplois meilleurs et plus nombreux, baisses d’impôt pour les familles à tous les niveaux de revenu, allégements fiscaux pour les petites entreprises et nouveaux investissements dans les services et les infrastructures, si importants pour la vitalité des collectivités et pour notre capacité d’attirer de nouveaux investissements. »

M. Oliver a profité de l’occasion pour souligner le travail important qu’accomplit le gouvernement du Canada pour réformer la réglementation et favoriser la prospérité économique et la sécurité énergétique dans l’avenir.

« La modernisation de la réglementation est une grande priorité pour notre gouvernement, a déclaré le ministre Oliver. Il nous faut un système de réglementation fonctionnel, qui nous assure un avantage concurrentiel. »

« Nous devons reconnaître que le rapport des forces économiques dans le monde est en train de changer et nous devons absolument nous adapter à ces changements. Notre pays demeure certes attrayant pour les investisseurs, mais nous pouvons faire mieux, a affirmé le ministre. Notre gouvernement est déterminé à faire en sorte que le Canada puisse attirer lesnouveaux investissementsdont il a besoin pour exploiter ses ressources naturelles et bâtir les infrastructures qui lui permettront d’acheminer ces ressources aux nouveaux marchés. »

Lors de son passage à St. John’s, le ministre a été l’hôte d’une table ronde avec des représentants de l’Association canadienne des producteurs pétroliers et a rencontré des dirigeants de la NOIA pour discuter des enjeux et des possibilités liés à l’industrie des hydrocarbures. Il a aussi eu un entretien privé avec la première ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, l’honorable Kathy Dunderdale, au sujet de l’importance de la mise en valeur des ressources énergétiques dans la province.

M. Oliver a profité de son passage pour visiter l’usine de G. J. Cahill Ltd. Cet équipementier au service des secteurs du pétrole et du gaz de Terre-Neuve-et-Labrador, de la Nouvelle-Écosse et de l’Alberta a augmenté son effectif à plus de 1 400 employés pour répondre aux besoins de l’industrie énergétique, en plein essor dans ces provinces.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 
Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE Téléphone : 613-995-0947 Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397 Courriel : questions@rncan.gc.ca