ARCHIVÉE - Le gouvernement du Canada cherche des manifestations d’intérêt pour les Laboratoires d’EACL

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Le 9 février 2012

OTTAWA — Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a lancé aujourd’hui un appel de manifestations d’intérêt pour les activités des Laboratoires nucléaires d’Énergie atomique du Canada limitée (EACL). 

Ce processus permettra au gouvernement de bénéficier de l’expérience qu’auraient acquise diverses organisations, canadiennes ou internationales, dans la gestion ou la restructuration d’activités en sciences et technologies nucléaires ou dans la gestion des déchets radioactifs.

L’information recueillie au cours de ce processus contribuera à servir de base au processus de restructuration, une mesure essentielle pour consolider davantage l’industrie nucléaire du Canada tout en réduisant, dans ce secteur, les risques financiers auxquels sont exposés les contribuables. 

Les Laboratoires nucléaires d’EACL comptent deux sites principaux : les Laboratoires de Chalk River, situés en Ontario, à 190 km au nord-ouest d’Ottawa, et les Laboratoires Whiteshell, situés à Pinawa, au Manitoba. Ses chercheurs possèdent des compétences et une expertise exceptionnelles. Ses installations spécialisées favorisent l’atteinte d’objectifs prioritaires clairs en sciences et technologies, dont l’innovation dans l’industrie, la sûreté, la sécurité, la santé, l’environnement, la gestion des déchets et l’énergie propre.

Le gouvernement du Canada continuera de jouer son rôle dans le maintien de la sûreté, la sécurité et la gérance environnementale pour tous les aspects de l’industrie nucléaire. La Commission canadienne de sûreté nucléaire, à titre d’organisme canadien de réglementation nucléaire, continuera de réglementer toutes les facettes de toute la filière nucléaire au Canada.

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada a publié, pour le compte de RNCan, la demande de manifestations d’intérêt, qui se trouve sur le site Web de MERX à http://www.merx.com/.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca