ARCHIVÉE - Le ministre Joe Oliver parle aux acteurs du secteur minier canadien de la nécessité de réformer la réglementation pour soutenir la croissance économique

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Natural Resources Canada
31 janvier 2012

TORONTO ― L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, a prononcé aujourd’hui le mot d’ouverture de l’Événement Signature 2012 du Conseil canadien de l’innovation minière (CCIM), à l’occasion duquel il a souligné l’importance que revêtent l’innovation et la collaboration pour les activités d’exploration et d’exploitation minières. Soutenu par les ministres des Mines du Canada dans le cadre de leur conférence intergouvernementale de 2008, le CCIM a été créé afin de réunir les leaders industriels, gouvernementaux et universitaires dans le but d’accroître les efforts en matière de recherche, d’innovation et de commercialisation pour renforcer le rôle de premier plan du Canada en tant que chef de file mondial de l’industrie minière.

« Notre capacité à saisir les occasions dépend largement de la coopération, a déclaré le ministre Oliver. Notre collaboration fait avancer les technologies et les approches avant-gardistes qui permettront à notre pays de rester synonyme d’exploration et d’excellence dans le domaine de l’exploitation minière. »

Le ministre Oliver a également mis l’accent sur le besoin pressant d’innover pour favoriser une réforme de l’ensemble du système de réglementation et permettre ainsi au Canada de jouir d’une croissance économique et d’une prospérité à long terme et de s’assurer que ses ressources demeurent un secteur d’investissement intéressant.

« Ce dont le Canada a vraiment besoin, c’est d’un système de réglementation adapté au XXIe siècle, un système qui permet de trouver un juste équilibre entre efficacité et bon rendement et qui stimule une création d’emplois et une croissance responsable sur les plans social et environnemental », a déclaré M. Oliver, qui a en outre mentionné que les gouvernements des provinces et des territoires s’entendent sur le besoin de renforcer la coopération en ce qui a trait à l’amélioration de la réglementation. « Notre objectif ultime consiste à réaliser une évaluation par projet, avec un échéancier clair du début à la fin », a-t-il expliqué.

En s’appuyant sur les réussites antérieures, Ressources naturelles Canada travaille actuellement avec le CCIM afin de développer de nouvelles technologies dans des domaines comme la ventilation des mines et la gestion des bassins de résidus. Une étroite collaboration avec le consortium sur l’exploration en innovation du Conseil a en outre été favorable à la mise sur pied de l’Initiative géoscientifique ciblée de RNCan, un programme quinquennal de 25 millions de dollars visant à promouvoir les méthodes novatrices d’exploration des gîtes minéraux situés en profondeur.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

 

Les communiqués de presse et les précis d’information de RNCan sont diffusés à l’adresse www.rncan.gc.ca/media.