ARCHIVÉE - Secteur forestier : le gouvernement du Canada protège l'emploi en favorisant la modernisation et l'innovation

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

2011/80 (a)

Précis d'information


Le gouvernement du Canada injecte 6,1 millions de dollars dans la modernisation de l’industrie forestière du Nouveau-Brunswick. Grâce à divers programmes, le gouvernement appuie d’importants projets d’investissement qui amélioreront la performance environnementale des papeteries néo-brunswickoises, ce qui contribuera à positionner l’industrie de la province comme un chef de file en matière d’énergie propre.

Par ailleurs, le gouvernement travaille de concert avec l’industrie, les gouvernements provinciaux et divers autres partenaires afin d’aider l’industrie forestière canadienne à profiter des possibilités croissantes de la bioéconomie, un domaine où dominent l’innovation et la performance environnementale.

Programme d’écologisation des pâtes et papiers (PEPP)

Le gouvernement du Canada a annoncé en juin 2009 la création du Programme d’écologisation des pâtes et papiers, un programme assorti d’un fonds d’un milliard de dollars. Le PEPP offre aux producteurs canadiens de liqueur noire – un sous-produit de la mise en pâte – la possibilité d’obtenir du financement pour améliorer leur rendement énergétique, leur capacité à produire de l’énergie renouvelable et la performance environnementale globale de leurs usines de pâtes et papiers. Ce programme permettra un accroissement de la production d’énergie renouvelable de 2,5 millions de MWh/an, soit suffisamment pour alimenter annuellement toutes les résidences du Nouveau-Brunswick. Il engendrera également des économies d’énergie de l’ordre de 7,6 millions de gigajoules/an, soit presque assez pour alimenter de façon continue toutes les résidences de Moncton, Saint John, Halifax et St. John’s.

Voici quelques précisions sur l’annonce du 6 septembre 2011 :

  • L’usine AV Nackawic recevra du financement pour deux projets, à savoir :
    • 1,1 million de dollars pour réduire sa consommation de combustible fossile et accroître la production de vapeur provenant de formes d’énergie renouvelable;
    • 2,6 millions de dollars pour accroître son efficacité énergétique et diminuer la quantité de combustible fossile brûlé, ce qui permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
  • L’entreprise d’Edmundston Twin Rivers Paper Company Inc. recevra 2,4 millions de dollars pour améliorer sa performance environnementale, ce qu’elle fera en renforçant le rendement énergétique de ses chaudières de récupération et en réduisant ses émissions de dioxyde de soufre (SO2).
  • Le financement accordé aidera ces entreprises du Nouveau-Brunswick à exploiter de nouvelles possibilités, ce qui leur permettra de maintenir 775 emplois dans leur localité respective.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Programme d’écologisation des pâtes et papiers, veuillez consulter le site http://scf.rncan.gc.ca/soussite/pates-papiers-ecologisation/accueil.


Les journalistes peuvent s’adresser à :

Julie Di Mambro
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php.