ARCHIVÉE - Salle des médias

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

2011/98 (a)

Précis d'information

Laboratoire de la technologie des matériaux de CANMET


Le Laboratoire de la technologie des matériaux (LTM) de CANMET, qui a des installations à Hamilton et à Calgary, est le plus grand centre de recherche spécialisé dans la fabrication, le traitement et l’évaluation des métaux et des matériaux au Canada. Son personnel scientifique et technique participe à des activités de recherche et développement et propose à l’industrie canadienne des solutions fondées sur les matériaux dans les secteurs de l’énergie, des transports et de la métallurgie. Le Canada est depuis longtemps un chef de file dans ce domaine.

Le LTM-CANMET a pour mandat de mettre au point et de déployer des technologies qui améliorent tous les aspects de la production et de l’utilisation de produits à valeur ajoutée dérivés des métaux et des minéraux. Une importance particulière est accordée à la résolution de problèmes technologiques qui relèvent du mandat de RNCan en matière d’énergie propre et de développement durable et au transfert de technologies des matériaux à des entreprises canadiennes. Ce faisant, CANMET s’efforce de mettant au point des technologies qui améliorent la fiabilité de la production d’énergie et l’efficacité énergétique, réduisent les émissions de gaz à effet de serre et atténuent d’autres impacts environnementaux, donnent naissance à des produits innovateurs destinés à l’économie verte et améliorent la santé et la sécurité.

À CANMET, la recherche sur les matériaux se concentre dans trois secteurs industriels qui consomment d’énormes quantités de ressources naturelles canadiennes et, par conséquent, qui figurent en bonne place dans le mandat de RNCan. Le personnel du Laboratoire collabore étroitement avec les clients et les intervenants de chacun de ces secteurs :

  • Transports — en particulier les fabricants de véhicules, de moteurs et de composants, qui ont besoin de nouveaux matériaux de pointe pour améliorer l’efficacité du carburant tout en préservant la sécurité et la performance;
  • Énergie — des composants à utiliser dans la production d’énergie propre (réacteurs nucléaires de prochaine génération, systèmes de combustion non polluants pour les hydrocarbures, etc.) et de pipelines fiables pour transporter le gaz, le pétrole, les biocarburants et le dioxyde de carbone;
  • Métallurgie — des composants pour divers autres secteurs, notamment la défense, l’aérospatiale, la santé et le bâtiment, qui ont besoin de matériaux très performants.

CANMET étudie en outre d’autres aspects du développement durable, dont l’efficacité des procédés et le recyclage des matériaux, et il possède le savoir-faire et les installations nécessaires pour la production à échelle réduite et l’évaluation du rendement de nouveaux matériaux. Il dispose d’installations uniques pour le traitement à échelle réduite des métaux chauffés et en fusion dans ses laboratoires d’essais de coulage et de formage. Il caractérise aussi la microstructure de matériaux innovateurs dont il évalue le rendement mécanique, thermique et électrochimique ainsi que la résistance à la corrosion.

Des chercheurs universitaires utilisent ces installations dans le cadre du programme d’accès de CANMET, qui est subventionné par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG). Ce programme a appuyé 64 projets de recherche menés dans 18 universités du pays.

Entente de recherche concertée

L’entente de recherche concertée (ERC) conclue avec l’Université de Waterloo encourage la recherche de pointe dans des secteurs qui intéressent les industries manufacturières de l’Ontario. Elle favorisera la mise au point de matériaux pour les nouveaux véhicules légers faisant appel aux aciers, à l’aluminium, au magnésium, au titane et aux polymères à haute résistance mécanique, les technologies de fabrication comme le formage et la soudure, les nanomatériaux, et la recherche de pointe sur les matériaux destinés aux applications de gestion thermique et de défense. L’ERC facilitera en outre aux chercheurs de l’université l’accès aux installations de CANMET et elle contribuera à la formation des étudiants.

En retour, CANMET pourra utiliser le centre de recherche de Waterloo dans le domaine de l’automobile – le Centre for Automotive Research (WatCAR) –, qui relie le monde universitaire aux récepteurs de l’industrie et aux collaborateurs de recherche. L’ERC avec l’Université de Waterloo stimulera la recherche dans le domaine de l’automobile, ce qui aura un effet positif sur la compétitivité du secteur canadien de la fabrication automobile.

CANMET et l’Université de Waterloo mèneront aussi conjointement des activités de recherche en nanotechnologie à l’institut de nanotechnologie de Waterloo, un centre d’excellence pluridisciplinaire qui innove dans le domaine de la recherche ayant un impact marqué en nanotechnologie. Le directeur de l’institut, M. Arthur Carty, a été conseiller du premier ministre en matière de sciences et de technologie. Les travaux de CANMET en thermoélectricité et en photocatalyse bénéficieront de la concentration des capacités de recherche dans ce nouvel institut. Un des projets vise notamment à récupérer une partie des quelque 60 % de chaleur résiduelle produite par les procédés manufacturiers et lors de la combustion des moteurs d’automobiles pour produire de l’électricité utile. Ce projet appuie également les collaborations de CANMET avec le laboratoire national du département américain de l’énergie à Oak Ridge.

Un comité directeur de la collaboration dans le secteur de la recherche encouragera la définition commune de projets de recherche précis, par exemple sur la technologie de soudage et d’assemblage automobiles et sur les matériaux nanostructurés.

L’entente de recherche a été conclue pour une période de cinq ans.


Les journalistes peuvent s’adresser à :

Julie Di Mambro
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse http://www.rncan.gc.ca/salle-medias/accueil/1352.