ARCHIVÉE - Le ministre Oliver met en valeur l’énergie du Canada et la coopération avec Washington

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
2011/72
Le 29 juillet 2011


WASHINGTON - L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada, a terminé une visite fructueuse dans la capitale des États-Unis pour parler des relations énergétiques entre le Canada et les États-Unis. Dans une réunion, M. Oliver a rencontré son homologue, le secrétaire à l’Énergie, Steven Chu, ainsi que des fonctionnaires de la Maison Blanche et des représentants du Congrès pour discuter de l’importance d’entretenir des relations énergétiques plus étroites avec les États-Unis et de favoriser la transition vers une économie à faible émission de carbone par la coopération dans le cadre du Dialogue sur l’énergie propre.

« Le Canada est un fournisseur d’énergie sécuritaire, stable et fiable pour les États-Unis, a déclaré M. Oliver. Notre gouvernement continue de travailler avec les États-Unis à mettre au point une approche concertée qui fera avancer nos objectifs environnementaux tout en garantissant la fiabilité des approvisionnements en énergie. »

Le ministre a engagé un dialogue sur les intérêts communs en matière d’énergie et sur les difficultés rencontrées par les secteurs de l’énergie des deux pays dans un monde en évolution. M. Oliver a réitéré que des relations bilatérales solides constituent une priorité pour le gouvernement du Canada et sont essentielles à la sécurité énergétique et à la croissance économique des deux pays.

Le Canada est le plus grand et le plus fiable fournisseur d’énergie pour les États-Unis. En 2010, le Canada a exporté pour 93,75 milliards de dollars en énergie, dont la presque totalité est allée aux États-Unis. Le Canada détient la troisième réserve mondiale de pétrole brut et a accès à environ 174 milliards de baril de pétrole - 97 % de ces réserves se trouvent dans les sables bitumineux. Au cours des 25 prochaines années, l’exploitation des sables bitumineux du Canada devrait ajouter plusieurs centaines de milliards de dollars au PIB des États-Unis et créer des centaines de milliers d’emplois aux États-Unis.

Le gouvernement du Canada et les gouvernements provinciaux, parallèlement à l’industrie et aux universités, font des investissements dans la technologie pour arriver à un équilibre entre le développement économique et la protection de l’environnement.

Depuis février 2009, le Canada travaille de concert avec les États-Unis grâce au Dialogue sur l’énergie propre et continue de collaborer avec les États-Unis dans le dossier des approvisionnements en énergie à garantir pour l’avenir des deux pays au moyen d’un mélange diversifié de sources d’énergie ainsi que de technologies et innovations relatives à l’énergie.

Le gouvernement du Canada a mis au point toute une série de politiques et programmes visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 17 % par rapport aux niveaux de 2005, d’ici l’an 2020 - un objectif qui est en harmonie avec celui des États-Unis.

Comme les deux pays continuent d’adopter des initiatives et des mesures qui les font progresser vers une économie à faible émission de carbone, la collaboration entre les deux pays est primordiale pour assurer des approvisionnements soutenus en énergie et la croissance économique des États-Unis et du Canada.


POUR LES DIFFUSEURS :

L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada, a terminé une visite aux États-Unis pour parler des ressources énergétiques du Canada. M. Oliver a clairement affirmé aux leaders de l’énergie américains à Washington, que le Canada est, sur tous les plans, le plus grand fournisseur les États-Unis en pétrole brut, qu’il se tient prêt à collaborer en matière d’énergie propre et que cette source d’approvisionnement fiable est tout juste de l’autre côté de leur frontière septentrionale.

Les journalistes peuvent s’adresser à :

Julie Di Mambro
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou à :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public :

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php.