ARCHIVÉE - Salle des médias

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
2011/55
Le 24 juin 2011

Les gouvernements du Canada et de l’Alberta font équipe pour mettre en œuvre une technologie de captage et de stockage de carbone en Alberta


FORT SASKATCHEWAN — L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, s’est joint aujourd’hui au premier ministre Ed Stelmach pour annoncer que les gouvernements du Canada et de l’Alberta ont signé des accords de contribution aux fins d’investir une somme totale de 865 millions de dollars dans le projet Quest de Shell, un projet à grande échelle de captage et de stockage de carbone (CSC).

« Le Canada est un chef de file mondial dans le domaine du CSC et nous sommes très bien placés pour employer cette technologie à grande échelle, a déclaré le ministre Oliver. Le gouvernement du Canada est déterminé à appuyer les technologies d’énergie propre innovatrices comme celles du projet Quest de Shell, ce qui contribuera à créer des emplois de qualité en Alberta tout en favorisant la mise en valeur responsable des ressources énergétiques du Canada. »

« Le financement accordé par le gouvernement du Canada, en partenariat avec le gouvernement de l’Alberta et Shell, fait suite à la détermination de notre gouvernement de renforcer les industries qui contribuent à protéger et affermir la sécurité financière à long terme des Canadiens qui travaillent fort, a ajouté l’honorable Tim Uppal, ministre d’État (Réforme démocratique). En tant que député d’Edmonton–Sherwood Park, j’accueille volontiers cet important investissement dans notre collectivité et notre avenir. Investir dans le CSC favorise la croissance économique et augmente les possibilités de notre collectivité; c’est aussi une source de prospérité et de création d’emplois dans toute la région. »

« En continuant de faire avancer le CSC, l’Alberta fait preuve d’un leadership constant dans le déploiement de cette technologie à l’échelle commerciale et dans l’écologisation de notre production d’énergie », a déclaré le premier ministre Stelmach.

Le projet Quest est une coentreprise formée par les sociétés Shell Canada (60 %), Chevron Canada Limited (20 %) et Marathon Oil Sands L.P. (20 %). Il intégrera la technologie du CSC aux installations de valorisation des sables bitumineux de Shell Canada situées à Scotford, près d’Edmonton.

Le gouvernement du Canada fournit 120 millions de dollars au projet Quest au moyen de son Fonds pour l’énergie propre, tandis que le gouvernement de l’Alberta y investira 745 millions à partir des 2 milliards du Fonds pour le captage et le stockage du carbone.

« Le CSC est considéré comme l’une des technologies les plus prometteuses pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant de combustibles fossiles. Pour exploiter ce potentiel, il est essentiel que le gouvernement appuie cette importante phase de démonstration. Nous aimerions remercier les deux ordres de gouvernement pour leur engagement à faire progresser la technologie du CSC en investissant dans Quest », a déclaré John Abbott, vice-président exécutif de Heavy Oil pour la société Shell.

Le financement fédéral vient du Fonds pour l’énergie propre prévu dans le Plan d’action économique du Canada. Ce fonds investit 795 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir des projets de recherche-développement destinés à favoriser le leadership du Canada dans les technologies d’énergie propre et réduire les émissions de gaz à effet de serre issues de la production d’énergie.


POUR LES DIFFUSEURS :

Les gouvernements du Canada et de l’Alberta investissent une somme totale de 865 millions de dollars dans les technologies d’énergie propre afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’appuyer la création d’emplois de qualité pour les Canadiens. Le financement viendra appuyer un projet à grande échelle de captage et de stockage de carbone aux installations de Shell Canada située à Scotford, près d’Edmonton.

Les journalistes peuvent s’adresser à :

Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Ou à :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php.