ARCHIVÉE - Communiqué

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Norwegian Ministry of Petroleum and Energy

Le 2 novembre  2011

DÉCLARATION MINISTÉRIELLE CONJOINTE
SUR LA COLLABORATION DANS LE SECTEUR DE L’ÉNERGIE
 


La Norvège et le Canada sont tous deux d’importants producteurs et exportateurs de pétrole et d’importants producteurs d’hydroélectricité. Dans l’exercice de leur souveraineté respective et de leurs pouvoirs et droits souverains en tant que nations de l’Arctique, ils doivent protéger le caractère unique de l’écosystème arctique. Ils sont résolus à assurer l’exploitation des ressources naturelles de façon durable et conforme au droit international. En outre, ils soulignent la nécessité d’élaborer des technologies de captage et de stockage du carbone (CSC) viables sur le plan commercial, afin de contribuer à atténuer les changements climatiques; ils y consacrent d’ailleurs d’importantes ressources.

C’est pourquoi, à titre de ministres responsables de l’énergie en Norvège et au Canada, nous pensons qu’il serait utile de renforcer le dialogue sur l’énergie entre les deux pays, tant dans le cadre de mécanismes bilatéraux que par l’entremise d’organisations internationales dont les deux pays sont membres. De plus, nous sommes en faveur d’une coopération commerciale accrue entre les entreprises du secteur de l’énergie intéressées.

En conséquence, nous acceptons les priorités suivantes à des fins de collaboration entre la Norvège et le Canada dans le secteur de l’énergie.

1. GÉNÉRALITÉS

La Norvège et le Canada continueront de tirer parti des possibilités d’établir un dialogue bilatéral sur l’énergie. À cette fin, leurs ministères de l’Énergie tiendront régulièrement des réunions aux échelons politique et bureaucratique.

2. PÉTROLE ET GAZ NATUREL

Comme les réserves mondiales de pétrole et de gaz naturel facilement accessibles sont épuisées, les pays se tournent de plus en plus vers les ressources pétrolières et gazières moins accessibles. La Norvège et le Canada accordent beaucoup d’importance à leur collaboration qui vise à assurer la mise en valeur de ces ressources de la façon la plus sûre et la plus durable possible.

Comme la Norvège et le Canada ont un intérêt commun pour la mise en place de conditions favorables à la mise en valeur et à la gestion intégrées et durables des ressources pétrolières, ils prendront les mesures suivantes :

  • poursuivre et approfondir les relations bilatérales dans le secteur pétrolier afin d’en tirer des avantages mutuels;
  • faciliter l’échange continu d’information sur les questions liées aux activités pétrolières durables;
  • contribuer à accroître la collaboration industrielle et à mettre en oeuvre des projets pétroliers et gaziers commerciaux;
  • travailler en collaboration pour faire en sorte que les mesures réglementaires soient basées sur des données scientifiques objectives et soient justes et non discriminatoires.

3. SOURCES D’ÉNERGIE RENOUVELABLE

La Norvège et le Canada prendront les mesures suivantes :

  • continuer de chercher des possibilités de collaboration dans le domaine des énergies renouvelables afin d’en tirer des avantages mutuels, en accordant une attention particulière à l’énergie hydroélectrique;
  • au besoin, échanger des expériences liées à la législation et à la réglementation du développement, de la production, de la transmission et de la distribution de l’énergie hydroélectrique et d’autres formes d’électricité renouvelable.

4. CAPTAGE ET STOCKAGE DU CARBONE (CSC)

La Norvège et le Canada prendront les mesures suivantes :

  • favoriser l’échange de l’information sur les politiques nationales en matière de CSC, ainsi que la réalisation de programmes de recherche, de développement et de démonstration;
  • travailler ensemble dans le groupe d’action sur le captage, l’utilisation et le stockage du carbone (CUSC) du Clean Energy Ministerial du Forum des grandes économies, afin que les principales mesures qui permettront de relever les défis associés au déploiement mondial de la technologie du CSC soient présentées aux ministres de l’Énergie à la prochaine réunion du Clean Energy Ministerial qui se déroulera à Londres en 2012;
  • travailler ensemble dans le cadre du Forum sur le leadership en matière de séquestration du carbone, et notamment faire en sorte d’obtenir des résultats ambitieux et d’utiliser efficacement le fonds de renforcement des capacités, afin de favoriser l’implantation de la technologie du CSC dans les pays en développement qui sont membres de ce forum.

Ministre du Pétrole et de l’Énergie du
Royaume de Norvège

-------------------------------------------

Ministre des Ressources naturelles du
Canada

--------------------------------------------------