ARCHIVÉE - Salle des médias

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

2011/100 (a)

Précis d'information

Secteur forestier : le gouvernement Harper protège l’emploi en favorisant la modernisation et l’innovation


Le gouvernement du Canada investit 50.3 millions de dollars dans 18 projets qui bénéficieront aux populations locales et favoriseront la transformation de l’industrie forestière canadienne. Grâce à ses programmes, il soutient des travaux importants visant à améliorer la performance environnementale des usines et ainsi aider l’industrie forestière à se placer en tête de la bioéconomie.

Par ailleurs, le gouvernement travaille de concert avec l’industrie, les gouvernements provinciaux et divers autres partenaires afin d’aider l’industrie forestière canadienne à profiter des possibilités croissantes de la bioéconomie, un domaine où dominent l’innovation et la performance environnementale.

Les investissements annoncés aujourd’hui proviennent de trois programmes distincts :

Le Programme d’écologisation des pâtes et papiers (PEPP)

Le gouvernement du Canada a annoncé le lancement de ce programme en juin 2009. Les sociétés canadiennes de pâtes et papiers qui produisent de la liqueur noire, un sous-produit de la mise en pâte, étaient admissibles à un fonds de 1 milliard de dollars pour améliorer leur efficacité énergétique, leur capacité à produire de l’énergie renouvelable ainsi que la performance environnementale globale de leurs installations de pâtes et papiers.

Les annonces du PPGTP faites aujourd’hui à travers le pays comprennent :

Colombie-Britannique

  • West Fraser Mills Ltd. de Quesnel reçoit 2 millions de dollars pour le Projet de modernisation du système d’échange de chaleur des eaux usées de Quesnel River Pulp afin d’améliorer l’efficacité énergétique de l’usine en installant quatre échangeurs de chaleur.
  • La société Cariboo Pulp & Paper Company de Quesnel reçoit 5,5 millions de dollars pour rendre l’installation plus verte et atténuer son empreinte écologique en réduisant la quantité de produits chimiques livrés à l’usine.

Alberta

  • West Fraser Mills Ltd. de Slave Lake reçoit 5,1 millions de dollars pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer l’efficacité énergétique de l’usine.

Manitoba

  • Tolko Industries Ltd. de The Pas reçoit 2,5 millions de dollars pour trois projets qui augmenteront l’efficacité énergétique de l’usine en réduisant la consommation de vapeur et l’utilisation de combustibles fossiles.

Québec

  • Domtar Inc. de Windsor reçoit 5,5 millions de dollars pour deux projets qui, ensemble, devraient réduire l’utilisation d’eau et la consommation d’énergie de l’usine tout en améliorant l’efficacité énergétique et en augmentant la production d’électricité renouvelable.
  • Fibrek S.E.N.C. de Saint-Félicien reçoit 5,1 millions de dollars pour augmenter l’efficacité énergétique et la performance environnementale de l’usine.
  • Kruger Wayagamack Inc. de Trois-Rivières reçoit 6,3 millions de dollars pour cinq projets qui amélioreront la performance environnementale en mettant à jour les procédés de l’usine.
  • Fortress Specialty Cellulose Inc. de Thurso reçoit 9,9 millions de dollars pour produire plus d’énergie thermique renouvelable et réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Dans l’ensemble, on s’attend à ce que ces 15 projets produisent assez d’énergie renouvelable pour alimenter près de 5 600 foyers. On s’attend également à ce qu’ils permettent d’économiser assez d’énergie pour chauffer 18 000 foyers supplémentaires tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre de 49 000 tonnes par an. Cette quantité de gaz à effet de serre équivaut aux émissions produites chaque année par 13 500 véhicules.

Le programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière (ITIF)

Les 100 millions de dollars investis dans le programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière visent la nécessité globale, pour l’industrie forestière, de se transformer, de se diversifier et de proposer des produits ayant une plus haute valeur ajoutée. Ce programme, d’abord annoncé dans le Budget de 2010, se poursuivra jusqu’en mars 2014.

Voici l’annonce d’aujourd’hui :

  • Alberta-Pacific Forest Industries Inc. de Boyle (Alberta) reçoit 4,5 millions de dollars pour diversifier les produits qu’elle offre en extrayant et en purifiant le biométhanol issu de son procédé de mise en pâte. Le mode d’extraction qui est mis en œuvre sera une première mondiale.

Des propositions de projets totalisant presque 1,2 milliard de dollars ont été soumises en réponse au deuxième et dernier appel de propositions du programme, qui s'est terminé à la fin de septembre. Cela souligne un désir important au sein du secteur forestier canadien de mettre en œuvre des technologies très novatrices dans les domaines des bioénergies, des produits biochimiques et des nouveaux produits de bois massif. À mesure que nous allons de l’avant, ces projets permettront de diversifier la gamme de produits du secteur et de fournir un soutien solide à la transformation continue de ce secteur.

Le Programme de projets pilotes de démonstration des technologies transformatrices

L’objectif de ce programme est de démontrer, à l’échelle pilote dans les milieux industriels, la faisabilité de nouvelles technologies pour les produits forestiers.

L’annonce d’aujourd’hui comprend les éléments suivants :

  • Tembec de Témiscaming (Québec) reçoit 3,5 millions de dollars pour un projet commun avec le gouvernement du Québec pour mettre au point des produits du bois novateurs fabriqués en composites cellulosiques.
  • Lauzon Planchers de bois exclusifs de Saint-Norbert (Québec) recevra 390 000 dollars pour démontrer une nouvelle technologie qui peut augmenter la dureté et la durabilité de la surface de couvre-planchers en bois dur par l’application et la polymérisation de résines.

Pour en savoir plus sur le Programme d’écologisation des pâtes et papiers, visitez le site : http://scf.rncan.gc.ca/soussite/pates-papiers-ecologisation/accueil.

Pour en savoir plus sur le programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière, visitez le site : http://scf.rncan.gc.ca/soussite/investissements-dans-transformation/accueil.


Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Les communiqués de presse et les précis d’information de RNCan sont diffusés à l’adresse www.rncan.gc.ca/salle-medias/accueil/1352.