ARCHIVÉE - Le gouvernement du Canada investit dans l’innovation dans le domaine de la production d’isotopes

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
2011/13
Le 24 janvier 2011


SHERBROOKE (QUÉBEC) — Le gouvernement du Canada a mis la dernière main à des accords pour investir dans un programme de quatre projets visant à mettre au point de nouvelles façons de produire l’important isotope médical technétium 99m (Tc-99m). Tc-99m est l’isotope le plus largement utilisé en imagerie médicale; il est employé dans environ 80 % des procédures de diagnostic utilisées en médecine nucléaire.

Le Programme de contribution financière à la production d’isotopes ne nécessitant pas de réacteur, d’une durée de deux ans et totalisant 35 millions de dollars, est conçu pour faire progresser les technologies cyclotron et d’accélération linéaire afin de disposer d’un approvisionnement plus varié et fiable de Tc-99m tout en limitant la dépendance à la production d’isotopes nécessitant un réacteur nucléaire.

« Ce programme concrétise notre engagement du budget de 2010 à l’appui de l’innovation canadienne en matière de production d’isotopes médicaux, a déclaré l’honorable Christian Paradis, ministre des Ressources naturelles. Ces investissements nous aideront à diversifier notre chaîne d’approvisionnement, ce qui la rendra plus robuste et moins vulnérable aux interruptions. Ces technologies pourraient aussi nous aider à réduire la production de déchets radioactifs résultant de la production d’isotopes nécessitant un réacteur. »

« L’éventail de partenaires formant ces équipes multidisciplinaires reflète l’expertise et la créativité qui ont cours dans les laboratoires et les installations médicales du pays, a déclaré Brad Trost, député de Saskatoon - Humboldt, alors qu’il prononçait une allocution lors d’un événement tenu à Saskatoon et organisé par Canadian Light Source Inc., un des organismes chargés du projet. L’achèvement de ces projets mènera à la création d’emplois de qualité et aidera à faire du Canada un chef de file mondial dans le domaine des technologies émergentes de production d’isotopes. »

Les quatre projets tirent parti des installations existantes pour les technologies cyclotron et d’accélération linéaire au Canada, dont certaines produisent et distribuent déjà d’autres isotopes médicaux. Les projets mettront l’accent sur la recherche et le développement nécessaires pour étendre l’utilisation des procédés et examiner les aspects liés à la sécurité et à la viabilité commerciale de l’approvisionnement en isotopes Tc-99m produits sans l’aide d’un réacteur. Si elles sont commercialisées, ces technologies pourraient créer un réseau plus étendu de plaques tournantes d’approvisionnement afin d’éliminer les points vulnérables de la chaîne d’approvisionnement actuelle et de réduire les déchets nucléaires résultant de la production d’isotopes médicaux.

Par ailleurs, Santé Canada octroie 3 millions de dollars à l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) pour déterminer quelle serait la meilleures façon d’utiliser les isotopes médicaux et les autres solutions de rechange. Cet investissement, également réalisé dans le cadre du budget de 2010, permettra d’orienter le système de santé quant à la façon d’optimiser la gestion et l’utilisation du Tc-99m et d’envisager des solutions de rechange pour les isotopes et l’équipement d’imagerie médicaux.

Le rapport du Groupe consultatif spécial d’experts sur la production d’isotopes médicaux, publié en décembre 2009, recommandait la diversification de la chaîne d’approvisionnement et soulignait le potentiel des technologies cyclotron et d’accélération linéaire. Le Programme de contribution financière à la production d’isotopes ne nécessitant pas de réacteur appuie la mise au point de ces technologies afin de pouvoir en déterminer plus facilement la viabilité commerciale et d’attirer les investissements du secteur privé.

On peut se procurer d’autres renseignements sur ces quatre projets en cliquant sur leur lien dans les sites Web de leur promoteur, soit : Advanced Cyclotron Systems Inc., TRIUMF, Canadian Light Source Inc. (CLSI) et The Prairie Isotope Production Enterprise.


POUR LES DIFFUSEURS :

Le gouvernement du Canada a mis la dernière main à des accords d’investissement permettant d’octroyer 35 millions de dollars à quatre projets visant à mettre au point de nouvelles façons de produire l’important isotope médical technétium-99m. Cet isotope est largement utilisé dans le domaine de l’imagerie médicale et est employé dans environ 80 % des procédures de diagnostic utilisées en médecine nucléaire. Les projets mèneront à un approvisionnement en isotopes médicaux plus diversifié et plus fiable.

Les journalistes peuvent s’adresser à :

Richard Walker
Directeur des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public :

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php.