ARCHIVÉE - Le ministre MacKay annonce un projet avant-gardiste d’énergie propre au Canada atlantique

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
2010/90
Le 14 novembre 2010


PARRSBORO (NOUVELLE-ÉCOSSE) — La Nouvelle-Écosse jouera bientôt un rôle de chef de file dans un projet qui permettra d’exploiter l’énergie renouvelable de la baie de Fundy, a déclaré l’honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. Le ministre MacKay était accompagné par le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Darrell Dexter, par Scott Armstrong, député de Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley et par John Woods, président du Fundy Ocean Research Centre for Energy (FORCE), lors de l’annonce d’un financement de jusqu’à 20 millions de dollars du Fonds pour l’énergie propre dans la démonstration de convertisseurs d’énergie marémotrice immergés dans le passage Minas en Nouvelle-Écosse.

 « L’investissement dans des projets d’énergie propre comme celui-ci aidera la Nouvelle-Écosse à jouer un rôle clé dans le maintien du Canada comme superpuissance de l’énergie propre, a dit M. MacKay. Notre gouvernement appuie ce projet d’énergie marémotrice et d’autres du genre pour encourager l’innovation dans les technologies énergétiques propres et aider à créer des emplois de qualité pour les travailleurs et travailleuses de la Nouvelle-Écosse. »

« En annonçant ce projet, nous créons de bons emplois, nous stimulons l’économie et nous marquons une autre étape vers un environnement plus propre et des tarifs d’électricité plus stables en Nouvelle-Écosse, a déclaré le premier ministre Dexter. Nous sommes en train de nous imposer comme chef de file dans le domaine de l’énergie marémotrice. Nos objectifs ambitieux en matière d’énergies renouvelables, nos tarifs de rachat garantis, notre législation claire et notre formidable ressource naturelle se conjuguent à ce qui sera la plus grande capacité de transport d’énergie au monde. »

Le projet est la première expérience canadienne d’utilisation de turbines marémotrices pour la production commerciale d’énergie. Il permettra d’étudier le fonctionnement de quatre câbles sous-marins, entre autres leur fiabilité pour l’acheminement de l’électricité directement au réseau électrique de la Nouvelle-Écosse, et les fonctions opérationnelles de l’équipement qui est relié aux câbles. Les données recueillies seront analysées et utilisées pour guider les futures recherches sur l’énergie marémotrice et l’élaboration des règlements sur l’énergie. Les quatre câbles donneront à FORCE la plus grande capacité de transmission de tout site de centrale marémotrice au monde, avec la capacité d’alimenter plus de 20 000 foyers.

« FORCE se réjouit de la hauteur de vues du gouvernement et de sa volonté de favoriser un avenir énergétique où les technologies propres pourront jouer un rôle, a déclaré son président, John Woods. Dès 2011, toute hydrolienne installée à FORCE pourra amener l’électricité directement au réseau. Il y a aussi beaucoup de possibilités de croissance du côté de la taille des câbles, si la technologie marémotrice s’avère à la fois sûre et viable dans la baie de Fundy. »

Dans le cadre du Plan d’action économique du Canada, le Fonds pour l’énergie propre prévoit investir 795 millions de dollars sur cinq ans dans la mise au point et la démonstration de technologies énergétiques propres. Le gouvernement du Canada versera jusqu’à 146 millions de dollars pour appuyer une vingtaine de projets dans le volet des énergies renouvelables et propres du Fonds pour l’énergie propre. Trois projets de captage et de stockage du carbone ont également été annoncés, pour un total de 466 millions de dollars provenant du Fonds.


POUR LES DIFFUSEURS :

Le ministre Peter MacKay a annoncé aujourd’hui une aide financière du Fonds pour l’énergie propre qui pourrait atteindre 20 millions de dollars pour le projet du passage Minas en Nouvelle-Écosse. Ce projet de convertisseurs d’énergie marémotrice dans la baie de Fundy est la première expérience canadienne d’utilisation de turbines à l’échelle commerciale pour exploiter l’énergie renouvelable des marées. Cette aide financière est octroyée dans le cadre du Plan d’action économique du gouvernement fédéral.

Les journalistes peuvent s’adresser à :

Richard Walker
Directeur des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public :
 
Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Vous trouverez plus de renseignements au www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php dans le précis d’information suivants :

  1. Fonds pour l’énergie propre – Projets de démonstration pour des systèmes d’énergie propre et renouvelable

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php.